1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : quand la macronie envoie des espions auprès d'Éric Zemmour
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : quand la macronie envoie des espions auprès d'Éric Zemmour

Les équipes du président de la République ont envoyé deux espions au meeting d'Éric Zemmour le 5 décembre dernier. L'objectif ? Comprendre et analyser les supporters du candidat d'extrême-droite.

Emmanuel Macron sur TF1 ce mercredi 15 décembre
Emmanuel Macron sur TF1 ce mercredi 15 décembre
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Présidentielle : quand Emmanuel Macron envoie des espions auprès d'Éric Zemmour
00:03:22
Des espions macronistes au meeting de Zemmour
00:03:22
Micro générique Switch 795x530
Aurélie Herbemont - édité par Lison Bourgeois

Un lieutenant du chef de l'état a envoyé deux personnes au meeting d'Éric Zemmour à Villepinte il y a dix jours. Deux Macronistes incognito avec une mission : parler au plus de Zemmouristes possibles, de différents âges, pour savoir d'où ils viennent politiquement. 

Un des "espions" a échangé l'air de rien avec 60 personnes, le 2e avec 40. Résultat de cette infiltration : 75 à 80% avaient voté François Fillon au premier tour en 2017. Bon, ça n'a aucune valeur scientifique car les militants pro-Zemmour ont été choisis au hasard dans le meeting. 


Une information qui permet de soutenir que Valérie Pécresse ne peut pas s'en sortir. Comme le pense cet élu : "Si elle se durcit pour récupérer les fillonistes partis chez Zemmour, elle n'aura pas les fillonistes partis chez Macron".

C'est la théorie de l'élastique développée à l'Elysée: "Elle ne peut pas cibler ces deux électorats à la fois" assure un conseiller, donc ils l'accusent tantôt d'être Macron compatible, tantôt de s'extrême-droitiser. "On va tirer sur l'élastique pour qu'il pète" explique un autre conseiller. 

À lire aussi

Vous noterez l'ironie de la situation : la macronie pense Valérie Pécresse incapable de faire du "et en même temps" ou veut s'en convaincre. Alors que le chef de l'état s'est fait élire en faisant quoi ? Du "et en même temps". Mais au cas où elle y arriverait, Emmanuel Macron a pris soin hier de montrer aux électeurs de gauche qu'ils pouvaient voter pour lui.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/