2 min de lecture La France insoumise

Présidentielle 2022 : pourquoi Jean-Luc Mélenchon se déclare candidat

ÉCLAIRAGE - Pour la troisième fois, le leader de la France insoumise a déclaré sa candidature à l'élection présidentielle. Cependant, son investiture en tant que candidat ne pourra se faire qu'après avoir recueilli 150.000 parrainages citoyens.

Jean-Luc Mélenchon le 20 mars 2019
Jean-Luc Mélenchon le 20 mars 2019 Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Jean-Luc Mélenchon entre officiellement en campagne. Le leader de la France insoumise a officialisé son intention d'être candidat à l'élection présidentielle de 2022 ce dimanche 8 novembre. Une troisième participation, après les présidentielles de 2012 et 2017. Sa candidature ne faisait guère de doutes, même si le tribun avait laissé échapper une certaine lassitude par rapport à son rôle de leader d'un mouvement politique

La campagne pour 2022 pourrait bien être différente des précédentes pour le président du groupe LFI à l'Assemblée dans son mode de fonctionnement. Le leader de la France insoumise conditionne sa candidature au fait de recueillir 150.000 parrainages citoyens

Jean-Luc Mélenchon ne repart pas à zéro pour cette élection. Le député des Bouches-du-Rhône a évoqué, lors de son passage sur TF1 ce 8 novembre, son programme de 2017 "L'Avenir en commun". Il reprend aussi l'une de ses propositions phares : la constitution d'une VIème République

Préempter le terrain à gauche

La question du calendrier a aussi joué pour Jean-Luc Mélenchon. L'officialisation de sa candidature était prévue pour le mois d'octobre, mais a été reculée pour cause d'actualité sur le reconfinement et les attaques terroristes, comme l'indique son entourage.

À lire aussi
La France insoumise
Présidentielle 2022 : pourquoi le mois d'octobre peut marquer un tournant

Candidat dix-huit mois avant le scrutin, Jean-Luc Mélenchon fait ainsi le pari d'une campagne longue. Le député LFI des Bouches-du-Rhône, considéré par certains dans le mouvement comme étant celui qui a le plus de chance de remporter le scrutin, cherche avant tout à occuper le terrain à gauche. Le retour d'Arnaud Montebourg dans le giron de la politique et les pions avancés par Anne Hidalgo sont autant de raisons qui peuvent avoir poussé le candidat à se lancer officiellement dans la course, plus tôt qu'il y a trois ans. 

Jean-Luc Mélenchon devra aussi tenir compte des derniers résultats électoraux enregistrés chez EELV. Un rapprochement qu'il a déjà commencé en rencontrant le maire de Grenoble, Eric Piolle. "Mélenchon a pour lui d'être identifié, d'être un repère, une vigie. Les gens qui ne s'intéressent pas à la politique connaissent cinq ou six personnalités au maximum et lui en fait partie", a expliqué à l'AFP l'eurodéputé Emmanuel Maurel, allié à LFI.

Une opposition frontale à Emmanuel Macron

Opposant virulent à Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon a multiplié les critiques envers le président de la République et sa gestion du coronavirus. Sa déclaration de candidature n'a pas fait exception à la règle. "Quand tout va mal et que cela semble nuit noire, il faut allumer une lumière pour qu'on se dise qu'il y a un bout du tunnel", a-t-il déclaré sur TF1. 

Le chef de file des députés LFI a une nouvelle fois reproché au gouvernement son manque d'anticipation par rapport à la deuxième vague. Le gouvernement "n’a pas planifié et donc c’est la pagaille", a-t-il attaqué. Une attitude que lui rend la majorité en faisant de lui la cible de leurs attaques. "Jean-Luc Mélenchon, c'est un peu le candidat permanent", a critiqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La France insoumise Jean-Luc Mélenchon Présidentielle 2022
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants