1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : après sa bourde sur les "catholiques traditionalistes", Marine Le Pen tente de se rattraper
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : après sa bourde sur les "catholiques traditionalistes", Marine Le Pen tente de se rattraper

En s’attaquant à l’entourage d’Éric Zemmour, Marine Le Pen a cité dans la même phrase les "catholiques traditionalistes" et les "nazis". Une "maladresse", dixit son entourage, qu’elle a tenté de rattraper.

Marine Le Pen en déplacement à Madrid le 29 janvier 2022
Marine Le Pen en déplacement à Madrid le 29 janvier 2022
Crédit : OSCAR DEL POZO / AFP
Après sa bourde sur les "catholiques traditionalistes", Marine Le Pen tente de se rattraper
00:01:26
Marie Moley - édité par William Vuillez

La violente charge de Marine Le Pen contre Éric Zemmour a fait quelque victimes collatérales. Dans une interview au Figaro, elle s’en prenait aux "chapelles" qui graviteraient autour du candidat, "des catholiques traditionalistes, des païens, des nazis". Les "cathos tradis" ont appréciés. 

"Les mettre dans le même sac que les nazis, c’était une grosse maladresse", reconnaît volontiers l’entourage de la candidate. "J'aurais dû dire intégriste", admet Marine Le Pen elle-même qui n’est pourtant pas du genre à regretter. Mais c'est surtout "un joli cadeau à Éric Zemmour", reconnaît un cadre RN, lui qui drague l'électorat catholique à coups de discours enflammés sur les racines chrétiennes, et qui s’appuie sur le réseau des catholiques conservateurs de la Manif pour Tous. 

Une sérieuse concurrence sur ce créneau électoral alors qu’en 2017, 4 catholiques sur 10 avaient choisi Marine Le Pen. Alors à Reims, lors de sa convention présidentielle, la candidate du RN a tenté de se rattraper, avec quelques phrases rajoutées en dernière minute dans son discours, du miel et des mots doux à destination des catholiques. 

Je n’ai donc rien contre les catholiques traditionalistes

Marine Le Pen

"La France doit se souvenir des promesses de son baptême. Il y a ceux qui croient au ciel et ceux qui n'y croient pas. Moi, j'y crois", dit-elle. "Mais bien sûr qu'elle est catholique !", rappelle son entourage. Et pour ceux qui en douterait, Marine Le Pen enfonce le clou dans une interview accordée au site identitaire Boulevard Voltaire : "À l’évidence, les propos que j’ai tenu n’ont pas été compris".

À lire aussi

Au Rassemblement national, "il y a beaucoup de catholiques (…) Il y a même beaucoup de catholiques de tradition. J’ai moi-même fait baptiser mes enfants à Saint-Nicolas du Chardonnet, je n’ai donc rien contre les catholiques traditionalistes, mais je ne souhaite pas qu’ils défendent en chapelle constituée, des convictions religieuses avant des convictions politiques", a-t-elle expliqué.

La foi offerte en gage, à défaut de mesures phares à destination des conservateurs dans son programme. Pas question de revenir ni sur la PMA ni sur le mariage homosexuel, jugés beaucoup trop clivants au RN et parmi les Français. Le candidate propose un moratoire de 3 ans sur toutes les lois sociétales pour ne pas "réveiller les fractures françaises", assure un cadre RN. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.