1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Le Pen, Roussel, Mélenchon... Pourquoi les candidats à la présidentielle vont en Outre-mer
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : Le Pen, Roussel, Mélenchon... Pourquoi les candidats à la présidentielle vont en Outre-mer

Les déplacements en Outre-mer se multiplient récemment pour les candidats à la présidentielle. Social, sécurité, sanitaire... Voici sur quelles bases se positionnent les candidats pour appréhender ces territoires singuliers.

Marine Le Pen lors de son déplacement à Mayotte ce jeudi
Marine Le Pen lors de son déplacement à Mayotte ce jeudi
Crédit : Ali AL-DAHER / AFP
Lison Bourgeois

Le communiste Fabien Roussel doit se rendre à La Réunion du 16 au 21 décembre. L’insoumis Jean-Luc Mélenchon s’est rendu ce mardi à la Guadeloupe avant d’aller à la Martinique à partir du vendredi 17 décembre. Et Marine Le Pen a présenté mardi son programme pour l’Outre-mer avant de s’envoler pour Mayotte puis La Réunion.

Pour Marine Le Pen, les territoires d'Outre-mer doivent retrouver une place centrale. La candidate les juge actuellement "méprisés". "Sous ma présidence et sous mon gouvernement, la France d’outre-mer si chère à mon cœur retrouvera la place centrale qui est la sienne", a-t-elle promis lors d’une conférence de presse. La candidate d’extrême droite souhaite créer "un grand ministère d’Etat de la France d’outre-mer et de la politique maritime". Chaque territoire serait alors doté d’un "navire de souveraineté" militaire. L'objectif est de lutter "sans concessions" contre l’immigration illégale. 

De son côté, Jean-Luc Mélenchon a particulièrement évoqué le problème de la gestion de l'eau. Avant son départ, le candidat de La France Insoumise a saisi la Défenseure des droits sur "la violation du droit à l’eau" pour la population de la Guadeloupe. "Le droit à l’eau et à l’assainissement de nos concitoyens y est bafoué, entraînant la violation en cascade de droits fondamentaux connexes : notamment le droit à l’éducation et le droit à la protection de la santé", a-t-il co-écrit avec la chef du groupe parlementaire Mathilde Panot et le député de la Guadeloupe Olivier Serva. 

Et enfin, le leader du PCF a demandé en novembre dernier  un "plan d'urgence pour les territoires d'Outre-mer". Fabien Roussel appuyé l'impact de la pandémie du coronavirus, où le risque d'un soulèvement populaire est "immense". "Les besoins sont considérables, en matière de santé publique, bien sûr, mais aussi pour tout ce qui concerne les biens de première nécessité", explique le candidat à la présidentielle. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.