1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : LaREM va se rassembler ce week-end, mais sans logo
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : LaREM va se rassembler ce week-end, mais sans logo

Toute la macronie se réunit ce week-end à Avignon, mais selon nos informations, on n'y verra pas le logo de La République En Marche.

Logo de La République En Marche
Logo de La République En Marche
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Un air de campagne du 30 septembre 2021
03:07
LREM laisse la place à la majorité présidentielle
03:07
- édité par William Vuillez

Oubliez La République En Marche, place à la majorité présidentielle en attendant la maison commune. Pas de logos LaREM prévus ce week-end pour le "premier meeting" de la campagne selon un dirigeant. Un meeting sans le candidat bien sûr, car Emmanuel Macron n'est pas encore "président-candidat". Enlever le logo, c'est peut-être un détail pour vous, mais pour eux ça veut dire beaucoup. Ça veut dire "mode campagne activé". 

Comme le dit, perfidement, un élu MoDem : "La marque LaREM est négative, elle a perdu beaucoup d'élections intermédiaires, on n'imagine pas Emmanuel Macron candidat avec cette étiquette". Mais La République En Marche ne va pas disparaitre, le parti va perdurer pour une bonne raison selon un de ses cadres : "C'est nous qui avons l'argent et les militants".

Ça peut servir, mais il va se cacher derrière la devanture de la fameuse maison commune dont Richard Ferrand, le président de l'Assemblée, et François Bayrou, le patron du MoDem, dessinent les plans. 

Édouard Philippe dans les parages

"Ça doit être un navire de guerre", explique un macroniste. Un équipage commun pour effectuer les manœuvres, mais avec chacun sa chambre sur le bateau, pour faire simple. Le MoDem aussi continuera à exister, l'idée c'est que le navire de guerre soit à flot avant la fin de l'année. Il y a eu un diner de la majorité justement pour parler de tout ça, mercredi soir à l'Élysée, comme l'a révélé l'Express, pour "réfléchir à l'organisation du collectif", avec un certain Édouard Philippe autour de la table. 

À écouter aussi

L'ancien Premier ministre lance son propre parti dans dix jours. Parti qui sera dans la majorité présidentielle, mais pas forcément dans la maison commune. L'idée semble plutôt qu'il ait sa frégate à lui et pas de cabine sur le navire amiral. 

Le plateau télé du jour

Xavier Bertrand sera sur France 2 ce jeudi soir. Il vient parler de son projet et de "ce qui intéresse les Français", dit un de ses proches, alors que la droite n'attend qu'une réponse : participera-t-il au congrès de LR le 4 décembre pour désigner le candidat ? "Les électeurs de droite veulent qu'on mette fin au jeu du ni oui ni non", martèle un lieutenant de Valérie Pécresse.

Un soutien de Michel Barnier ne mâche pas ses mots : "On ne joue pas avec des gens qu'on a quittés en leur crachant au visage et en resollicitant leur soutien". Bref, la droite est en pleine séquence paix, amour, bienveillance et unité. Pas sûr qu'il y ait une réponse définitive ce jeudi soir du président des Hauts-de-France. 

D'ailleurs il y a une contre-soirée sur TF1 avec Jean-Castex. Le Premier ministre va faire des annonces pour faire face à la hausse du prix de l'énergie. Jean Castex, ancien directeur de cabinet d'un certain Xavier Bertrand au ministère de la Santé puis du Travail entre 2008 et 2010.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/