1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : "Je crains une campagne dure, violente", dit Jean-Claude Mailly
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : "Je crains une campagne dure, violente", dit Jean-Claude Mailly

INVITÉ RTL - Jean-Claude Mailly, ancien secrétaire général de Force ouvrière, donne ses impressions sur la campagne présidentielle qui se prépare.

Jean-Claude Mailly en 2014.
Jean-Claude Mailly en 2014.
Crédit : AFP
Jean-Claude Mailly était l'invité de RTL du 13 mai 2021
12:41
Présidentielle 2022 : "Je crains une campagne dure, violente", dit Jean-Claude Mailly
12:41
Jérôme Florin
Jérôme Florin
Animateur

À un an de la présidentielle, Jean-Claude Mailly, ancien secrétaire général de Force ouvrière était l'invité de RTL. "Je sens une colère rentrée. Je ne sais pas si elle s'exprimera d'une manière ou d'une autre, ce sera aussi en fonction de la sortie de crise", nous dit-il, venu présenter son dernier ouvrage : Manifs et Chuchotements, aux éditions Flammarion. 

"Je crains une présidentielle dure, violente. On voit déjà, rien qu'avec les régionales, ce qu'il se passe, ça promet pour la présidentielle", poursuit Jean-Claude Mailly. "Ce qui me semble important pour un candidat quel qu'il soit, ce n'est pas d'avoir un programme avec 150, 200 mesures que personne ne lira, c'est de fixer un cap", dit-il.

"L'itinéraire peut changer en fonction des événements, mais au moins où on veut aller, et ça on ne le sait pas", ajoute l'ancien secrétaire général de Force ouvrière de 2004 à 2018, qui précise qu'il ne "donnera pas un avis pour voter pour quelqu'un". Jean-Claude Mailly a tout de même concédé qu'il ne votera pas pour Jean-Luc Mélenchon.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/