1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : "Il n'y a pas de nazis dans mon équipe", affirme Éric Zemmour
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : "Il n'y a pas de nazis dans mon équipe", affirme Éric Zemmour

Le candidat à la présidentielle a répondu lundi 7 février aux accusations de Marine Le Pen, selon qui "quelques nazis" gravitent autour de lui.

Le candidat à la présidentielle Éric Zemmour prononce un discours devant le Château de Villers-Cotterets, dans l'Aisne, le 15 janvier 2022.
Le candidat à la présidentielle Éric Zemmour prononce un discours devant le Château de Villers-Cotterets, dans l'Aisne, le 15 janvier 2022.
Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Florine Boukhelifa & AFP

"Il faut arrêter avec cette insulte", a réclamé le candidat à la présidentielle. Éric Zemmour l'a affirmé lundi 7 février sur l'antenne de France Inter : "Il n'y a pas de nazis dans mon équipe".

"Il faut arrêter avec ce cirque, la nazification commence à bien faire, me nazifier moi... Ma famille est née en Algérie, je suis un Français de confession juive. Je croyais naïvement que les nazis voulaient exterminer les juifs, qu'est-ce que les nazis ont à voir avec un juif dont les parents sont nés en Algérie ?", a souligné l'ancien polémiste chez nos confrères.

Dans un entretien au Figaro jeudi dernier, sa rivale Marine Le Pen avait reproché à Éric Zemmour d'attirer "toute une série de chapelles", "venues puis reparties" de l'ancien Front national : "Il y a les catholiques traditionalistes, les païens, et quelques nazis". Le RN vise particulièrement le soutien que manifestent à Éric Zemmour des membres du Parti de la France, fondé en 2009 par Carl Lang et des anciens du Front national. À droite, le camp de Valérie Pécresse reproche aussi au candidat des accointances avec ce parti.

"Ils ne sont pas dans mon équipe. Il n'y a pas de nazis dans mon équipe, voilà, c'est clair, c'est net. Maintenant, tout le monde peut dire qu'il me soutient, vous comprenez, c'est facile... Il faut arrêter avec cette insulte (...) ça suffit", a dit Éric Zemmour.

"Une guerre des civilisations"

À écouter aussi

L'ancien polémiste est aussi revenu sur ses récents propos sur les policiers "aux premières loges d'un combat de civilisations" et "gibiers" pour "toutes les racailles". "Ils sont les objets d'une lutte qui les dépasse qui est effectivement une guerre de civilisations. La guerre de civilisations est partout. Dans tous les pays où il y a une forte communauté musulmane, il y a des heurts, dans tous les continents. C'est ce que nous vivons en France. Il ne peut pas y avoir deux civilisations sur un même territoire", a affirmé l'ancien polémiste.

"Évidemment qu'il y a des Français de confession musulmane qui sont mes frères, s'ils acceptent de vivre à la française. C'est aux musulmans de faire un pas vers la France, de faire des accommodements raisonnables. S'ils vivent la foi dans le privé, ça ne me pose aucun problème", a-t-il ajouté.

La CNL dénonce le "projet de haine" d'Éric Zemmour

"En réservant les HLM aux Français, je rends un immense service aux classes populaires françaises", a par ailleurs réaffirmé Éric Zemmour car, selon lui, "tous les Français savent que les HLM sont des terres d'islamisation du pays", sont devenus "des antres à kebab et à femmes voilées, sans compter les trafics de drogue".

"Une fois de plus, en montrant du doigt une partie de la population", Éric Zemmour "ne répond pas au problème de fond que constitue la pénurie de logement social dans ce pays", a réagi la Confédération nationale du Logement dans un communiqué. "Fidèle à son image", il "a pour objectif de dresser les habitants les uns contre les autres afin de promouvoir son projet de haine, réactionnaire et raciste", a ajouté la CNL.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/