1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : existe-t-il un vote caché en faveur d'Éric Zemmour ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : existe-t-il un vote caché en faveur d'Éric Zemmour ?

INTERVIEW - François Bayrou s'inquiète de l'existence d'un "vote caché" en faveur d'Éric Zemmour. Contactée par RTL.fr, Christelle Clapret, directrice clientèle de l'institut de sondage BVA, assure que si le candidat de Reconquête obtient un score plus élevé que son niveau dans les sondages, "ce ne sera pas lié au vote caché".

Eric Zemmour
Eric Zemmour
Crédit : AFP
Marine Derquenne

Le président du MoDem François Bayrou a fait part à ses proches qu'il "sent" un "vote caché" en faveur d'Éric Zemmour, en particulier au sein de l’électorat de droite, a rapporté Le Parisien.

D'après la théorie du "vote caché" appelé aussi le vote "fantôme" ou le vote "imprévu", des personnes interrogées par les sondeurs n'oseraient pas déclarer leur vote jusqu'à glisser le bulletin dans l'urne. Contactée par RTL.fr, la directrice de clientèle de BVA Opinion Christelle Craplet estime qu'"il y a moins de chance d'avoir un vote caché aujourd'hui", et ce pour deux raisons, dont "l'une tenant à la méthode des enquêteurs, et l'autre au phénomène de libération de la parole".

La directrice clientèle de BVA l'assure : "si Éric Zemmour obtient un score plus élevé que celui qui est prévu dans les sondages, ce ne sera pas lié au voté caché". 

La méthode des enquêteurs empêcherait de penser qu'il existe un "vote caché"

Au début des années 2000, les sondeurs enquêtaient auprès de la population par téléphone. "Dire un vote par téléphone pouvait se révéler être un frein pour les votants", reconnaît Christelle Craplet. À l'époque, "la sous-estimation des intentions de vote pour le Front National" était aussi liée au fait que "moins de gens disaient qu'ils allaient voter FN", reconnaît-elle.  

Christelle Clapret assure aussi que "l'échantillon prend en compte des Français de tout âge et de toute catégorie qui ont l'intention de voter et qui sont inscrits sur les listes électorales" pour se "rapprocher le plus de la réalité"

Elle explique qu'aujourd'hui, "les sondés sont interrogés directement en ligne. Ils se retrouvent seuls derrière leur écran", et seraient ainsi moins enclin à mentir ou à ne pas oser révéler le choix de leur candidat. D'autant plus qu'ils n'auraient aucun intérêt à mentir devant leur ordinateur. 

Un phénomène de "libération de la parole"

À écouter aussi

Ajouté à cela, la "libération de la parole sur ces sujets-là" rendrait la théorie du "vote caché" désuète, d'après Christelle Clapret. Désormais, Marine Le Pen n'est plus la seule à monopoliser le créneau d'extrême droite, il y a aussi Éric Zemmour.

Dans les faits, des sujets traités par l'extrême droite depuis 2002 tels que l'immigration, la sécurité ou l'identité nationale sont davantage évoqués dans les médias et par les politiques. C'est une tendance qui se dessine d'autant plus cette année avec Éric Zemmour, Marine Le Pen et Valérie Pécresse qui évoquent ces sujets, sans tabous.

Un électorat volatile, une campagne qui peine à démarrer

Mais la directrice de clientèle de BVA Opinion le concède : "ça reste du déclaratif". Les sondages "ont une marge d'erreur en général à hauteur de deux points". 

Donc le "score n'est pas figé, tout peut encore bouger". À moins de deux mois de l'élection présidentielle, les chiffres peuvent encore évoluer. Dans notre baromètre BVA du 10 février, on notait un désintérêt croissant des Français pour l'élection présidentielle (-4 points en deux semaines). Mais, toujours selon cette étude, l'officialisation de la candidature d'Emmanuel Macron, qui rimerait avec un vrai coup d'envoi de la campagne, pourrait faire changer les choses.


Tout se jouera donc jusqu'au 10 avril prochain, date du premier tour de l'élection présidentielle.

La rédaction vous recommande

.

À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire