2 min de lecture Nicolas Dupont-Aignan

Présidentielle 2022 : Dupont-Aignan souhaite une primaire à droite de la droite

Le président de Debout la France a lancé "un appel à toutes les personnalités politiques de l'opposition républicaine et patriote pour organiser en 2021 une grande primaire pour la France".

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France)
Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) Crédit : AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

L'organisation de la présidentielle de 2022 commence à se dessiner pour certains politiques. C'est notamment le cas de Nicolas Dupont-Aignan qui souhaite organiser une "grande primaire" de la droite conservatrice, souverainiste et de l'extrême droite, en 2021. Une idée qui n'a pas séduit Marine Le Pen, candidate au scrutin

L'ancien allié de Marine Le Pen invite à cette primaire la présidente du Rassemblement national, les partisans d'une sortie de la France de l'Union européenne Florian Philippot et François Asselineau, et les Républicains qui "ne rejoindront jamais Emmanuel Macron", tels que les députés LR Julien Aubert et Guillaume Larrivé et le patron du groupe LR au Sénat Bruno Retailleau

Il y convie aussi des personnalités de la société civile comme le polémiste Éric Zemmour, proche de l'ancienne députée FN (devenu RN) Marion Maréchal, le général Pierre de Villiers, ancien chef d'état-major, et la journaliste Natacha Polony. 

Une "arme de destruction massive", selon Le Pen

Sur Sud Radio, la présidente du Rassemblement national a rappelé les propos tenus par Nicolas Dupont-Aignan en 2017. "Il avait dit sur les primaires il y a deux ans ce que je pense moi-même en réalité : la primaire c'est le premier tour de l'élection présidentielle (...) Il avait aussi dit que la primaire c'est un dîner de cons donc je suis un peu dubitative sur l'invitation", a-t-elle précisé. Marine Le Pen s'est dite "étonnée du revirement" de son ancien allié sur ce sujet.  

À lire aussi
Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) Présidentielle 2022
Réforme des retraites : Nicolas Dupont-Aignan veut en faire "un enjeu pour 2022"

Selon la finaliste de la présidentielle de 2017, "il faut être sérieux, on n'est pas dans un jeu de téléréalité. Nous sommes dans la préparation d'une élection qui est fondamentale (...) Commençons à travailler ensemble avec ceux qui ont envie de participer à cela", a poursuivi la finaliste de la présidentielle 2017. 

Pour Marine Le Pen, "la primaire a démontré qu'elle était une arme de destruction massive des forces politiques. Ceux qui ont organisé des primaires ont disparu de l'élection présidentielle" en 2017. 

Une initiative saluée par Florian Philippot

En outre, "la primaire ce n'est pas dans l'ADN de Nicolas Dupont-Aignan puisque ce n'est pas du tout la vision gaullienne des institutions", a-t-elle souligné. Mais le président de Debout la France estime, lui, que "personne ne pourra gagner seul" et qu'un nouveau duel entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron "ne ferait que favoriser la réélection d'Emmanuel Macron"

L'initiative de Nicolas Dupont-Aignan a été saluée par Florian Philippot, président de Les Patriotes. "Je soutiens cette initiative intéressante pour permettre un vrai changement face à Macron ! Elle serait l'occasion par ailleurs d'un vrai débat utile entre souverainistes. La France a besoin de rassemblement", a-t-il écrit sur Twitter.

Opposé d'habitude au principe d'une primaire, Nicolas Dupont-Aignan a expliqué avoir "changé d'avis" après avoir constaté en 2017 "que les premiers tours n'existaient plus". "Il faut s'appuyer sur le peuple et la primaire permet de s'appuyer sur le peuple". Debout la France, qui prévoyait d'annoncer cette primaire en avril, a anticipé son lancement pour ne "pas laisser s'installer un kidnapping de la présidentielle", a fait valoir l'ancien candidat aux présidentielles de 2012 et 2017. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Dupont-Aignan Présidentielle 2022 Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants