1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : comment Valérie Pécresse a récupéré les 5 millions d'euros manquants de sa campagne
3 min de lecture

Présidentielle 2022 : comment Valérie Pécresse a récupéré les 5 millions d'euros manquants de sa campagne

ÉCLAIRAGE - L'ex-candidate LR à la présidentielle Valérie Pécresse a bouclé son appel aux dons et récolté les 5,1 millions d'euros nécessaires pour boucher le trou laissé par sa cuisante défaite au premier tour. Qui a donné ? Et combien ?

Valérie Pécresse, le 10 avril 2022
Valérie Pécresse, le 10 avril 2022
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Présidentielle 2022 : comment Valérie Pécresse a récupéré les 5 millions d'euros manquants de sa campagne
00:09:14
Marie Moley

Le "Pécressethon" aura donc rempli sa mission. La candidate de la droite n'a pas atteint le nombre de voix suffisant pour se faire rembourser ses frais de campagne. Il a fallu combler un déficit de 5 millions d'euros. Le site internet qui appelait aux dons a d'ailleurs été fermé lundi 30 mai dans la soirée. 

Mais sait-on qui a donné ? Et surtout combien ? Alors, on sait que l'argent vient principalement de 20.000 généreux donateurs qui ont versé une obole jusqu'à 4.600 €. C'est le plafond légal. Mais parmi eux, la plupart des ténors LR ont mis la main au porte-monnaie. Les dons étant nominatifs, il était difficile de se montrer pingre précisément à ce moment-là. Valérie Pécresse et son mari Jérôme Pécresse ont eux même participé : 4.600 € chacun. 

Par contre, certains députés LR ont choisi de ne pas donner, car ils étaient eux-mêmes inquiets pour leurs propres campagnes législatives, en se disant : 'Le score pour la présidentielle était tellement bas que les banques ne vont pas me prêter'. Donc certains ont choisi de ne pas donner. En tout cas, le résultat de cette cagnotte, c'est un montant total de 3,3 millions d'euros. 

1,2 million d'euros de LR

À cela s'ajoute la participation fière de son parti Les Républicains, qui est allé aussi piocher dans les caisses à hauteur de 1,2 million d'euros. Et puis la subvention de l'État de 600.000 € versée à tous les candidats, même ceux qui ont échoué en dessous du seuil des 5%. Valérie Pécresse peut donc désormais souffler. Elle n'aura pas à casser sa tirelire personnelle. 

À écouter aussi

Mais elle revient de loin. Parce qu'en fait, dans tous les scénarios catastrophes, même les pires, personne n'aurait imaginé qu'elle échoue en dessous du seuil des 5%. Donc, ce fut un vrai coup de tonnerre chez les Républicains. Dès le lendemain, Valérie Pécresse se précipite pour lancer cet appel aux dons. Summum de malchance les premiers jours, le site de recueil de dons renvoie vers un message d'erreur.

Et puis, elle avait un argumentaire un peu un peu périlleux à tenir. Parce que, souvenez-vous, c'était la candidate qui était à la tête du plus gros patrimoine personnel de tous les candidats : 9 millions d'euros. Et cela aussi, ça a fait grincer en interne. Un ténor le disait il y a quelques semaines encore : "Elle a un magot de près de 10 millions d'euros. Elle pourrait au moins avoir la décence de ne pas faire l'aumône". Donc, là encore, l'argumentaire est un petit peu compliqué à tenir. Au début, les premières semaines, l'opération a mis du temps à se mettre en route. Et finalement, Valérie Pécresse a commencé à souffler il y a une quinzaine de jours à peu près.

Le virement de Sarkozy retourné

Personne n'a oublié cet épisode. Est-ce qu'elle a effectivement déchiré le chèque de Nicolas ? Alors oui, même si ce n'était pas un chèque mais un virement. Elle lui a renvoyé. C'est sans doute le don le plus significatif et symbolique de cette campagne : l'ancien président de la République avait opéré un virement de 2.000 € à cette cagnotte. 

C'est vécu, en interne à ce moment-là, comme un affront de plus, comme une humiliation de plus, alors que Nicolas Sarkozy n'a pas levé le petit doigt dans cette campagne pour aider la candidate. Certains le soupçonnaient même d'être en train de négocier avec Emmanuel Macron en vue des législatives et d'avoir saboté cette campagne. On se souvient des militants LR qui ont hué Nicolas Sarkozy, lors du dernier meeting de campagne.

Effectivement, Valérie Pécresse a sa fierté. Elle a aussitôt renvoyé ce virement. Pas question de l'encaisser. Et puis d'ailleurs, ses équipes s'amusent à dire que c'est depuis cet affront, depuis ce don de Nicolas Sarkozy, que les donateurs ont redoublé de générosité pour compenser cet affront.  

Quel avenir pour Valérie Pécresse ?

Que prévoit-elle de faire maintenant ? Quel est son avenir ? Pour l'instant, Valérie Pécresse est quand même en grande difficulté. S'ouvre aussi la question de la succession des Républicains, avec des ambitions qui vont se dévoiler. Christian Jacob a déjà précisé qu'il ne rempilera pas. Donc est-ce que Laurent Wauquiez peut revenir dans la scène politique ? Là, actuellement, l'avenir de Valérie Pécresse est plus qu'incertain.  

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

<