1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : comment Laurent Wauquiez étend son emprise sur Les Républicains
4 min de lecture

Présidentielle 2022 : comment Laurent Wauquiez étend son emprise sur Les Républicains

DÉCRYPTAGE - Cité à de nombreuses reprises par les candidats au congrès et salué par les ténors de la droite, Laurent Wauquiez est devenu incontournable au sein de sa famille politique.

Laurent Wauquiez, le 20 juillet 2021
Laurent Wauquiez, le 20 juillet 2021
Crédit : Alain JOCARD / AFP
Marie-Pierre Haddad

C'est un paradoxe bien connu en politique : plus vous vous tenez en retrait, plus vous êtes convoité. Laurent Wauquiez n'y fait pas exception. L'ancien président déchu des Républicains a fait un retour en force - et bien organisé - au sein de son parti. Les Républicains ont maintenant l'affiche de leur second tour qui se jouera entre Eric Ciotti et Valérie Pécresse. Mais ce congrès et les étapes qui vont s'en suivre sont marqués par Laurent Wauquiez, dont les prises de parole se font très rares. 

Après avoir un temps envisagé l'option de se présenter pour 2022, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes s'est finalement mis en retrait de la course. Là encore, une décision murement réfléchie et préparée. De la hauteur et du recul donc pour celui qui a pour habitude d'effectuer l'ascension du mont Mézenc. 

Dans Le Figaro, il déclarait fin novembre : "Évidemment ça me fait plaisir. Il y a des comportements qui m’avaient blessé par le passé, je ne vais pas m’en cacher. Mais j’ai fait un choix fondamental, celui de n’être guidé ni par la rancœur ni par l’amertume. Ce qui compte, c’est de voir que les idées pour lesquelles je me suis battu sont reprises par Éric Ciotti, Philippe Juvin, Michel Barnier, Valérie Pécresse et même Xavier Bertrand". 

Cité par tous les candidats du congrès

Un ancien président LR avec une attitude quasi philosophique dans sa façon d'aborder les guerres politiciennes ? Il aura réussi à entraîner avec lui les candidats au congrès Les RépublicainsMichel Barnier en premier. Ce dernier l'avait pourtant affronté lors de l'investiture pour les élections régionales de 2015. Mais en 2022, il prend le soin de le citer dans chacun de ses discours. Une attention toute particulière à destination des militants. "Les adhérents savent que je les ai toujours portés, que je n’ai jamais dévié. Aujourd’hui, il y a une grande convergence des voix à l’intérieur de notre famille politique", assure quant à lui Laurent Wauquiez dans Le Figaro.

À écouter aussi

Eric Ciotti aussi soigne sa relation avec Laurent Wauquiez, au point d'annoncer que s'il est élu à la présidence de la République, le président de région aura une place au sein de son gouvernement. Et de préciser sur Franceinfo le 30 novembre dernier : "Il ne m'a pas dit non". 

Le rapprochement était plus compliqué pour Xavier Bertrand. Le président de la région Hauts-de-France avait quitté le parti dans la foulée de l'élection de Laurent Wauquiez à la tête des Républicains. Pour finalement y reprendre sa carte de membre pour préparer 2022. "C'est la manière dont il a claqué la porte du parti qui lui est reprochée", rappelle un cadre LR. Valérie Pécresse aussi a joué la carte du retour aux sources et n'a pas manqué de nommer Laurent Wauquiez lors du dernier meeting qui précédait le premier tour.

"Laurent est le plus brillant de tous"

Les ténors de la droite aussi ont revu leur avis sur Laurent Wauquiez. Nicolas Sarkozy reconnaît un talent à l'ancien président LR. Aux élus de sa région, il indiquait : "Laurent est le plus brillant de tous, il doit continuer à faire plus confiance, mais il a déjà bien progressé par rapport à il y a quelques années". 

Jean-Pierre Raffarin a aussi fait évoluer sa position. L'ancien premier ministre l'a rencontré en octobre dernier. Les premières phrases veulent tout dire du changement qui s'opère au sein de LR. "J’ai tellement d’amis qui me disent du bien de toi que j’ai voulu me refaire mon opinion…", a indiqué Jean-Pierre Raffarin comme le rapporte Le Figaro. "Nous avons eu des désaccords politiques, mais je suis son action en région avec intérêt au travers de nombreux amis communs", a-t-il ensuite expliqué au journal. 

En position pour les législatives... et 2027 ?

Le poids de Laurent Wauquiez au sein des Républicains ne se résume pas seulement aux militants et aux candidats du congrès. Les Jeunes Républicains aussi semblent acquis à sa cause. Cette fédération représente plus de 13.000 jeunes de droite. "Laurent Wauquiez est le faiseur de rois de cette élection, estime le président des Jeunes LR Guilhem Carayon auprès de RTL.fr. Beaucoup de 'Wauquiez boys' vont être investis au moment des élections législatives". Il juge ainsi que "la ligne de Wauquiez est la bonne". "C'est celle que je défends", ajoute-t-il.

Selon les informations de L'Obs, un ancien membre des Républicains observe la situation avec attention : Edouard Philippe. Le maire du Havre se voit face à Laurent Wauquiez en 2027. "Ca promet, car il ne supporte ni l'homme, ni la ligne", confie un de ses soutiens à l'hebdomadaire. Les prochains jours seront décisifs pour Laurent Wauquiez qui jouera le rôle de rassembleur de sa famille politique. Derrière Valérie Pécresse ?

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/