2 min de lecture Parti socialiste

Présidentielle 2022 : Benoît Hamon "ne ferme pas la porte" à Jean-Luc Mélenchon

INVITÉ RTL - Benoît Hamon estime que Jean-Luc Mélenchon peut être son candidat, "à condition qu'il sache faire les gestes pour rassembler une famille politique".

Thomas Sotto L'Entretien du Jour Thomas Sotto iTunes RSS
>
Présidentielle 2022 : Benoît Hamon "ne ferme pas la porte" à Mélenchon Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Nicolas Barreiro

L'ancien candidat socialiste à l'élection présidentielle de 2017, Benoît Hamon, revient sur le devant de la scène avec la publication de son ouvrage Ce qu'il faut de courage. Il revient notamment sur sa campagne électorale, où il arrivait en cinquième position avec seulement 6,35% des voix.

En 2022, la gauche se doit d'être unie pour éviter un nouvel échec. Benoît Hamon confirme que ce ne sera pas son rôle : "Je ne suis pas candidat à l'élection présidentielle, je ne fais pas de retour dans la politique". Mais il ne veut "surtout pas fermer la porte" à Jean-Luc Mélenchon, qui a déjà officialisé sa candidature. Le leader de la France insoumise pourrait être son candidat, "à condition qu'il sache faire les gestes pour rassembler une famille politique, dont il s'est tenu quand même méthodiquement à l'écart ces dernières années".

"Il peut l'être comme d'autres peuvent l'être", nuance l'ancien ministre. "Christiane Taubira peut être une très belle candidate pour toute la gauche, un écologiste peut-être". Il conclut : "il faut essayer (...) de n'avoir qu'un candidat pour les écologistes et pour la gauche".

Le revenu universel, "un moyen évident d'éradiquer la pauvreté"

Si le livre de Benoît Hamon n'annonce pas un retour en politique, il sert avant tout de plaidoyer à l'une des mesures phares que le candidat voulait mettre en place s'il avait été élu président de la République : le revenu universel d'existence. Alors que la pauvreté explose en France, avec bientôt 10 millions de pauvres, ce modèle serait "un moyen évident d'éradiquer la pauvreté".

"Le revenu universel c'est 750 euros par mois par personne, qui seraient reversés à tous Français, qu'ils travaillent ou ne travaillent pas.(...) Il faut prendre en compte le fait qu'aujourd'hui, le travail ce n'est pas que l'emploi", explique l'ancien ministre. 

Le Black Friday, "un modèle avec lequel il faudrait rompre"

À lire aussi
Yvelines
Trappes : 3 questions pour comprendre la polémique qui agite la ville des Yvelines

En plein milieu de la crise sanitaire et principalement économique pour les petits commerces, le Black Friday va bientôt avoir lieu. Ce "vendredi noir" vient démontrer le poids du e-commerce dans notre économie, et pour Benoît Hamon, il s'agit d'"un modèle avec lequel il faudrait rompre le plus vite possible".

Sans aller jusqu'à appeler au boycott du Black Friday, il estime qu'"on a des réflexes consuméristes avec lesquels il va falloir rompre, sans quoi la sobriété qui est indispensable à notre société et à notre économie", est en péril.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste La France insoumise Présidentielle 2022
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants