1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Confinement : le Black Friday 2020 va-t-il hâter la réouverture des commerces ?
2 min de lecture

Confinement : le Black Friday 2020 va-t-il hâter la réouverture des commerces ?

ÉCLAIRAGE - Repousser le Black Friday ou avancer la réouverture des commerces "non-essentiels" : les commerçants cherchent à sauver leurs ventes de Noël.

Des passants à Oxford Street (Londres) lors du Black Friday en 2017.
Des passants à Oxford Street (Londres) lors du Black Friday en 2017.
Crédit : Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
Confinement : le Black Friday 2020 va-t-il hâter la réouverture des commerces ?
02:27
L'Eco and You - Martial You
Martial You
Journaliste

Les patrons des commerces "non-essentiels" demandent avec de plus en plus d'insistance de l'aide avant l'arrivée de Noël. Ce jeudi 12 novembre, le Premier ministre a confirmé que les règles du confinement n'évolueraient pas d'ici le 1er décembre. Avant même Noël, la prochaine échéance importante pour les commerçants est le Black Friday. 

De tradition américaine, il est devenu en quelques années un rendez-vous incontournable en France. Il y a une semaine exactement les présidents des principales fédérations des commerces de France ont demandé l'annulation du Black Friday

Le combat des commerçants n'est plus de faire interdire le Black Friday : Bruno Le Maire a dit que c'était une initiative privée et que le gouvernement ne pouvait rien y faire. L'idée est d'être ouverts pour le Black Friday. "Si on ouvre quatre jours après, on aura tout perdu", confie un commerçant. 

Les commerçants ont encore plaidé ce vendredi 13 novembre auprès du gouvernement pour obtenir une réouverture le 27 novembre en même temps que le Black Friday. Cela leur permettrait de gagner un week-end, et au moment de Noël, chaque week-end compte. 

À lire aussi

L'autre possibilité est de repousser le Black Friday au 1er décembre. Sur ce point, Amazon n'a pas dit non. "C'est une possibilité", a déclaré le patron d'Amazon France. Les commerçants, eux, pourraient même proposer un White Friday, des promotions dans les magasins physiques, en opposition à la fête des promotions en ligne. 

Des commerçants prêts aux concessions

Les commerçants sont prêts à renforcer le protocole sanitaire, c'est-à-dire une personne dans le magasin pour 8m². C'est deux fois plus en termes de périmètre qu'avant le confinement. C'est une concession importante puisque dans beaucoup de boutiques, cela veut dire 1 à 2 clients à la fois, pas plus. Ils sont prêts à ouvrir sur des créneaux plus larges, de 8 heures à 20 heures, et une ouverture tous les dimanches de décembre. 

Le Black Friday est d'autant plus important pour les commerçants que c'est un jour où le nombre de transactions bat des records chaque année. L'an dernier, on avait comptabilisé plus de 56 millions de transactions bancaires pour le Black Friday. C'était le plus fort week-end d'achats de l'année, 6 millions de plus que l'année précédente. Cela veut dire plus de 600 achats à la seconde.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/