3 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : ce que traduit le nouvel organigramme de l'équipe de Hamon

ÉCLAIRAGE - Benoît Hamon a présenté le nouvel organigramme de son équipe de campagne. Il s'entoure notamment d'Arnaud Montebourg et Vincent Peillon.

Benoît Hamon, le 23 février 2017
Benoît Hamon, le 23 février 2017 Crédit : Sarah ALCALAY/SIPA
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Après avoir changé la localisation de son QG de campagne du XIVe au Xe arrondissement de Paris, Benoît Hamon a dévoilé la composition de son équipe de campagne. Une étape qui acte le passage à un nouveau niveau de la campagne présidentielle du candidat. En effet, l'ancien ministre a été rallié par le désormais ex-candidat EELV Yannick Jadot. Le flou concernant une possible alliance avec Jean-Luc Mélenchon a quant à lui été éclairci. Cette alliance n'aura pas lieu. 

Le candidat de la gauche a surtout renforcé sa charge contre François Fillon et Emmanuel Macron. Il juge ne "pas avoir d'adversaire à gauche". "Je me concentre sur le fait que l'adversaire, c'est d'abord la droite (...) La droite que nous avons est une droite brutale et le centre-droit que propose Emmanuel Macron est un centre-droit qui ne propose rien d'autre finalement que le programme de François Fillon, le sourire en plus", a-t-il déclaré sur France Inter ce lundi 27 février. 

Le retour de Montebourg et Peillon

Benoît Hamon a ouvert la porte à Arnaud Montebourg, en tant que "haut représentant, chargé des Relations internationales", et Vincent Peillon, "conseiller politique", dans son équipe. Ce que l'entourage du candidat présente comme une nouvelle "gouvernance politique" compte une soixantaine de membres, selon le document transmis à la presse. 

À lire aussi
Marine Le Pen en visite en Guyane en décembre 2016 présidentielle 2017
Marine Le Pen est-elle arrivée en tête dans les départements d'Outre-mer ?

Dès l'annonce des résultats du premier tour de la primaire de la gauche, l'ancien ministre du Redressement productif avait apporté son soutien au favori. "Avec Benoît Hamon, nous avons combattu ensemble, dans le gouvernement, les politiques social-libérales, aujourd'hui désavouées par les électeurs de la primaire. Nous avons quitté le gouvernement ensemble et nous avons veillé ensemble malgré des désaccords à ce que nos prises de positions restent complémentaires et compatibles", déclarait-il le soir du 22 janvier. 

Présidentielle 2017

Vincent Peillon avait, lui, refusé de donner une consigne de vote et avait appelé "les électeurs et les électrices de gauche à amplifier encore leur vote. Il faut que la participation soit plus forte la semaine prochaine pour que la gauche soit la plus forte possible dans le travail qui sera le sien".

Un député vallsiste et un député aubryiste

Le Journal du Dimanche rappelle que "l'annonce de cette équipe pléthorique complète l'organigramme déjà annoncé, avec notamment le vallsiste Luc Carvounas pour animer 'le conseil des parlementaires'. Elle intervient après l'officialisation du retrait de l'écologiste Yannick Jadot à son profit". Capital souligne également que "le député Jean-Marc Germain, proche de Martine Aubry, et le député Mathieu Hanotin, fidèle de Benoît Hamon, dirigeront la campagne".

Deux membres du gouvernement

L'ancien ministre de l'Éducation fait aussi appel à deux membres du gouvernement de François Hollande. Mathias Fekl, secrétaire d'État au Commerce extérieur, est chargé d'une "mission Agenda 2017". Axelle Lemaire, secrétaire d'État au Numérique, est chargée d'une "mission Innovation 2025". Et Philippe Martin, ancien ministre de l'Environnement, se voit lui confier une "mission Energies 2025". 

Le chef de file des frondeurs, Christian Paul, qui avait rejoint Arnaud Montebourg lors de la campagne de la primaire de la gauche sera responsable de la thématique de la Défense. L'ancien syndicaliste Edouard Martin sera en charge de l'emploi industriel et la reconversion. Marie-Noëlle Lienemann qui avait retiré sa candidature du scrutin a aussi intégré l'équipe de Benoît Hamon et gérera les questions relatives aux services publics.

Benoît Hamon a aussi misé sur la "gouvernance citoyenne". Sont nommés conseillers auprès du candidat l'économiste Thomas Piketty pour la thématique du traité budgétaire européen, la sociologue Dominique Méda pour les questions liées au travail ou l'ancien magistrat Eric de Montgolfier pour la justice. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Benoît Hamon Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787445944
Présidentielle 2017 : ce que traduit le nouvel organigramme de l'équipe de Hamon
Présidentielle 2017 : ce que traduit le nouvel organigramme de l'équipe de Hamon
ÉCLAIRAGE - Benoît Hamon a présenté le nouvel organigramme de son équipe de campagne. Il s'entoure notamment d'Arnaud Montebourg et Vincent Peillon.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-benoit-hamon-ce-que-traduit-le-nouvel-organigramme-de-l-equipe-7787445944
2017-02-27 17:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZKG4tiztzYKt_fiAoD0V1g/330v220-2/online/image/2017/0227/7787446517_benoit-hamon-le-23-fevrier-2017.jpg