2 min de lecture Éducation nationale

VIDÉO - Présence policière et centres éducatifs : les pistes du gouvernement pour renforcer la sécurité à l'école

ÉCLAIRAGE - Le gouvernement devait annoncer en Conseil des ministres, mardi 30 octobre, une batterie de mesures visant à assurer davantage de sécurité aux enseignants et aux élèves à l'école. Finalement, "le sujet sera débattu mais ne donnera pas lieu à une communication à son issue", indique-t-on à l'Élysée.

>
Policiers à l'école : un projet qui divise Crédit Image : AFP | Crédit Média : M6/ Emmanuel Charrié/Chloé Michelon/Pauline Buisson. | Date :
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Comment assurer plus de sécurité dans les établissements scolaires ? C'est la problématique à laquelle s'attaque le gouvernement, après la publication sur les réseaux sociaux d'une vidéo où un élève braque sa professeure avec une arme factice. 

Le gouvernement devrait présenter en Conseil des ministres, mardi 30 octobre, différentes mesures concernant le ministère de l'Éducation nationale, mais aussi celui de l'Intérieur et de la Justice. Un arsenal de mesures sécuritaires, demandé par Emmanuel Macron, après la libération de la parole des enseignants avec #Pasdevague. "Le sujet sera débattu au cours du conseil des ministres mais ne donnera pas lieu à une communication à son issue", indique-t-on à l'Élysée. 

Le temps est compté pour Jean-Michel Blanquer qui est accusé par l'opposition de "laxisme". À l'issue d'une réunion qui s'est tenue vendredi 26 octobre, Christophe Castaner a déclaré devant la presse qu'il "n'exclu(ai)t pas la présence physique des forces de l'ordre" dans les établissements

À lire aussi
Le collège Bellevue à Beausoleil, dans les Alpes-Maritimes faits divers
Alpes-Maritimes : un collégien se suicide après avoir reçu deux heures de colle

"Une approche quartier par quartier"

Cette présence pourrait être décidée "à des moments de tension particulière dans la journée" et "évidemment avec l'accord du chef d'établissement", a précisé le ministre de l'Intérieur, prônant "une approche quartier par quartier". Il faut que "l'école soit un endroit sanctuarisé, protégé, que nos enseignants soient protégés et que nos élèves soient aussi protégés de ces violences inacceptables", a-t-il insisté. 

Parmi les autres mesures, qui seront présentées lors du Conseil des ministres, Christophe Castaner a dit souhaiter la présence de "permanences de policiers ou de gendarmes dans les établissements", afin de créer des lieux d'échanges "dans les quartiers les plus difficiles".

Renforcement des équipes mobiles de sécurité

Jean-Michel Blanquer, a de son côté évoqué "la question du signalement systématique des faits", "des sanctions proportionnées éducatives" et le "renforcement des équipes mobiles de sécurité qui permettent de remettre l'ordre dans un établissement". Ces personnels de l'Éducation nationale, qui reçoivent une formation en matière de sécurité, sont chargés d'accompagner les établissements en cas de fortes tensions. 

Il a également annoncé, pour les élèves de 13 à 18 ans, "la possibilité d'avoir des établissements spécialisés", avec des personnels éducatifs, mais aussi "d'origine militaire ou de la police". 

20 nouveaux centres éducatifs fermés

La garde des Sceaux Nicole Belloubet a quant à elle "proposé de multiplier les travaux d'intérêt général dans les établissements scolaires, ce qui aura une forte valeur éducative". Elle a rappelé le projet de création de 20 nouveaux centres éducatifs fermés, et évoqué le développement de "mesures d'accueil de jour", pour éviter de laisser désœuvrés des mineurs délinquants. 

"Avec ces mesures, on répond aux situations de violence qui sont les plus marquantes mais qui ne correspondent pas à celles que vivent au quotidien les professeurs", a réagi Stéphane Crochet, secrétaire général du SE-Unsa, interrogé par l'AFP. "Les profs ont surtout besoin d'un arsenal pour améliorer le climat scolaire, et d'espaces de dialogue pour faire part de leurs difficultés chroniques", a-t-il estimé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Gouvernement Christophe Castaner
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795368266
VIDÉO - Présence policière et centres éducatifs : les pistes du gouvernement pour renforcer la sécurité à l'école
VIDÉO - Présence policière et centres éducatifs : les pistes du gouvernement pour renforcer la sécurité à l'école
ÉCLAIRAGE - Le gouvernement devait annoncer en Conseil des ministres, mardi 30 octobre, une batterie de mesures visant à assurer davantage de sécurité aux enseignants et aux élèves à l'école. Finalement, "le sujet sera débattu mais ne donnera pas lieu à une communication à son issue", indique-t-on à l'Élysée.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presence-policiere-et-centres-educatifs-les-pistes-du-gouvernement-pour-renforcer-la-securite-a-l-ecole-7795368266
2018-10-30 06:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PNXtNOY1QtluhlF2vg_tzA/330v220-2/online/image/2018/1029/7795369794_christophe-castaner-jean-michel-blanquer-et-nicole-belloubet.jpg