1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Éducation nationale : "L'école n'est pas une maison de redressement", dit Nicole Belloubet sur RTL
1 min de lecture

Éducation nationale : "L'école n'est pas une maison de redressement", dit Nicole Belloubet sur RTL

INVITÉE RTL - Selon la ministre de la Justice, "beaucoup d'élus sont demandeurs de réforme de la loi pénale, comme d'autres sont accros à la drogue dure".

Nicole Belloubet était l'invitée du Grand Jury
Nicole Belloubet était l'invitée du Grand Jury
Crédit : RTL / Laurent Chamussy / SIPA PRESS
Le Grand Jury de Nicole Belloubet du 28 octobre 2018
00:52:43
Le Grand Jury du 28 octobre 2018
00:52:52
Benjamin Sportouch & Marie-Pierre Haddad

Pour lutter contre la violence à l'école, le gouvernement a promis un arsenal de mesures sécuritaires, n'excluant pas de faire entrer les forces de l'ordre au sein des établissements scolaires lors de "moments de tension". Les ministres de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, de l'Intérieur, Christophe Castaner, et de la Justice, Nicole Belloubet, ont réuni un "comité stratégique" afin de mettre en oeuvre un plan d'actions, demandé par Emmanuel Macron. 
Nicole Belloubet a rappelé lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI avoir "été rectrice d'académie pendant huit ans". Elle a ajouté : "Je connais bien le milieu scolaire. Ce qui est important dans une école, qui est un lieu où le savoir doit primer et donc un lieu où les enseignants doivent faire l'objet de tout ce qui est nécessaire pour assurer leur respect, qu'ils puissent avoir accès aux forces de l'ordre". 

La ministre de la Justice a insisté sur le fait que "l'école n'est pas une maison de redressement mais un lieu où le savoir doit primer (...) Il n'y a pas aujourd'hui de difficultés pour que les chefs d'établissement accèdent à la police (...) Il n'est pas exclu que dans certains quartiers, il puisse y avoir un référent police qui facilite le lien entre l'école et les forces de l'ordre".

Pour elle, "beaucoup d'élus sont demandeurs de réforme de la loi pénale, comme d'autres sont accros à la drogue dure. Je ne pense pas que la loi pénale soit là pour faire changer les choses. C'est souvent dans la pratique, dans l'opérationnelle que c'est important. Pour que la justice des mineurs soit efficace, il faut la rapidité de la sanction (...) Il faut des outils et parmi eux, nous avons des gradations possibles".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/