1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pouvoir d'achat : Olivia Grégoire appelle les entreprises à augmenter "les rémunérations"
1 min de lecture

Pouvoir d'achat : Olivia Grégoire appelle les entreprises à augmenter "les rémunérations"

INVITÉE RTL - La secrétaire d'État chargée de l'Économie sociale, solidaire et responsable, répond au Medef qui a critiqué les multiples aides de l'État pour doper le pouvoir d'achat des Français.

Olivia Grégoire le 27 octobre 2021 sur RTL
Olivia Grégoire le 27 octobre 2021 sur RTL
Crédit : Capture d'écran RTL
Olivia Grégoire invitée RTL ce mercredi 27 octobre
09:30
Olivia Grégoire invitée RTL ce mercredi 27 octobre
09:30
Alba Ventura & Gregory Fortune

Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable, a répondu mercredi 27 octobre sur RTL au patron des patrons Geoffroy Roux de Bézieux. Pour le président du Medef, l'indemnité inflation mise en place par le gouvernement est "dangereuse. Cette aide met dans la tête des Français l'idée que l'on va compenser systématiquement l'inflation par des mesures d'aides gouvernementales". 

"Non, je ne crois pas que ce soit le cas, je crois que les Français ne sont pas dupes : c'est un coup de pouce, ça n'est pas une mesure pérenne, assure-t-elle. J'ai envie de dire aussi chacun fait ce qu'il peut pour améliorer le pouvoir d'achat des Français. Aux entreprises, et donc à Geoffroy Roux de Bézieux, de voir aussi, dans les dialogues de branches qui sont enclenchés, comment on augmente les rémunérations".

"On ne peut pas d'un côté nous réclamer, à juste titre, le dialogue social, et de l'autre ne pas considérer qu'il faut avoir ces dialogues de branches, poursuit Olivia Grégoire. Il y a des secteurs où ça va bouger : hôtellerie, restauration. Vous avez vu les annonces. Il y a des secteurs dans lesquels les marges sont trop petites pour pouvoir augmenter les salaires. Il y a d'autres dispositifs qui devraient pouvoir dans les mois qui viennent permettre de gagner plus : primes, participation, intéressement, actionnariat salariés (...) 12 millions de salariés n'y ont pas accès".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/