2 min de lecture Élysée

Pourquoi Emmanuel Macron a refusé la démission de Gérard Collomb

ÉCLAIRAGE - Cible de vives critiques de la part de l'opposition, Gérard Collomb a préféré présenter sa démission à Emmanuel Macron, de son poste de ministre de l'Intérieur. Mais fait inédit... le Président a posé son veto.

Emmanuel Macron et Gérard Collomb, le 7 janvier 2018
Emmanuel Macron et Gérard Collomb, le 7 janvier 2018 Crédit : CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Mais que se passe-t-il entre Emmanuel Macron et Gérard Collomb ? Selon des informations du Figaro, confirmées par l'Élysée à l'AFP, le ministre de l'Intérieur a présenté sa démission, lundi 1er octobre, au président de la République. Ce dernier l'a refusée préférant "renouveler sa confiance", à son proche confident.

Une séquence politique inédite qui intervient deux semaines après l'annonce de la candidature de Gérard Collomb pour la mairie de Lyon et son éventuel départ du gouvernement après les élections européennes de mai 2019.

Si on en croit les proches du ministre, il ne s'agit pas d'une mise en scène mais d'un véritable ras-le-bol de Gérard Collomb. "Il en a eu marre du bashing de ces derniers jours", explique l'un de ses conseillers. Depuis le 18 septembre, le ministre est la cible d'attaques répétées de l'opposition dénonçant un "ministre à mi-temps".

À lire aussi
Alexandre Benalla placé en détention provisoire Alexandre Benalla
Alexandre Benalla : un livre surprise retraçant son parcours sort mercredi

Rester le "maître des horloges"

Emmanuel Macron n'a pas voulu céder aux pressions, explique un conseiller élyséen. L’exécutif espère mettre fin au feuilleton Collomb même s'il reste encore huit longs mois avant son départ effectif. "L'intérêt, pour Emmanuel Macron, c'est surtout de rétablir la chaîne hiérarchique, de dire 'C'est moi le chef, je suis le maître des horloges', car un ministre ne choisit pas son calendrier", abonde Chloé Morin, politologue chez Ipsos, auprès de l'AFP.

Garder le contrôle, c'est aussi l'impression qui ressort pour un proche qui estime que le président de la République "a refusé parce qu’il suffit que la presse s’étonne et que ses amis le pressent pour qu’il envoie ch... tout le monde. Il veut rester le maître des horloges. Et il ne veut pas que l’un de ses hommes se fasse lyncher", traduit un autre proche.

À Matignon, un conseiller se hasarde à analyser "la volonté pour Collomb d'aller chercher un soutien direct de Macron qui aille au-delà des déclarations d'Édouard Philippe", lequel avait défendu son ministre de l'Intérieur, jeudi, lors de L'Émission Politique sur France 2
Désormais, "l'exécutif cherche avant tout à clore rapidement ce début de feuilleton", assure-t-on encore.                   

Des critiques au sein même de Beauvau

Outre les attaques de ses adversaires politiques, Gérard Collomb subit les critiques d'une partie de son administration. Le ministre de l'Intérieur, 71 ans, a notamment justifié sa démission par la volonté que Beauvau ne soit pas déstabilisé par sa décision de se représenter à Lyon.

"Il y a eu depuis l'annonce de son futur départ un début de perte de confiance au sein du ministère, les gens ont commencé à se lâcher ou à attendre l'arrivée d'un prochain ministre", relève un bon connaisseur de Beauvau.

"Pour les policiers qui regardent ça, c'est un peu troublant", consent David Le Bars, du SCPN-UNSA, qui entend toutefois rester "à la parole du ministre qui nous a assuré de son engagement plein et entier". Son homologue d'Alliance, Jean-Claude Delage, estime pour sa part que "le ministre a été clair, il est aux affaires". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élysée Emmanuel Macron Gérard Collomb
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795018463
Pourquoi Emmanuel Macron a refusé la démission de Gérard Collomb
Pourquoi Emmanuel Macron a refusé la démission de Gérard Collomb
ÉCLAIRAGE - Cible de vives critiques de la part de l'opposition, Gérard Collomb a préféré présenter sa démission à Emmanuel Macron, de son poste de ministre de l'Intérieur. Mais fait inédit... le Président a posé son veto.
https://www.rtl.fr/actu/politique/pourquoi-emmanuel-macron-a-refuse-la-demission-de-gerard-collomb-7795018463
2018-10-02 15:42:09
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kJqAujh38sNrwTJ2b7OhhA/330v220-2/online/image/2018/1002/7795018505_emmanuel-macron-et-gerard-collomb-le-7-janvier-2018.jpg