1 min de lecture Antilles

Photo polémique de Macron : "il n'y avait aucune insulte derrière la tête"

RÉACTION - François, un ami du jeune homme qui pose sur la photo polémique avec Emmanuel Macron, reconnaît sur RTL que "certes, les jeunes ne devraient pas faire de doigt d'honneur à côté du président".

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Photo polémique de Macron : "Il n'y avait aucune insulte derrière la tête" Crédit Image : Capture twitter | Crédit Média : Dominique Tenza | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 3
Dominique Tenza et Marie-Pierre Haddad

"J'aime les enfants de la République, quelles que soient ses bêtises". C'est ainsi qu'Emmanuel Macron a tenté d'éteindre la polémique après la publication d'une photo lors de son déplacement aux Antilles

On y voit le président de la République, entourés de deux jeunes hommes. L'un d'eux fait un doigt d'honneur. Quelques minutes après la publication de la photo, Marine Le Pen avait réagi sur Twitter en qualifiant le geste d'"impardonnable"

Face à la polémique, François, un ami du jeune homme sur la photo, s'exprime au micro de RTL. "Je comprends que certaines personnes en France peuvent penser que c'est une insulte envers la France, les Français et la République. Certes, les jeunes ne devraient pas faire de doigt d'honneur à côté du président".

Il poursuit : "On savait que ça pouvait faire une grande polémique, mais il n'y avait aucune insulte derrière la tête, surtout envers les Français et la République. Nous aussi nous sommes Français, dans tous les sens du terme. C'est juste un mode de vie qui nous suit partout. On s'excuse vraiment, on ne voulait pas le mettre dans une mauvaise posture ou faire quelque chose de mal"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Antilles Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants