2 min de lecture Économie

Pourquoi certains Républicains changent de stratégie sur la hausse du Smic

ÉCLAIRAGE - Une partie des Républicains demande la hausse du Smic de minimum 10%. Une position qui détonne au sein du parti.

Valérie Pécresse, le 30 janvier 2018
Valérie Pécresse, le 30 janvier 2018 Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Une hausse de 20%. Valérie Pécresse a proposé que le Smic net soit augmenté de 20%. Une idée qui "peut surprendre", comme elle le reconnaît sur BFMTV. Tout aussi surprenant, Guillaume Peltier, le vice-président des Républicains, veut lui aussi provoquer un "électrochoc de 10, 15 ou 20%". 

Qu'en pense Laurent Wauquiez ? Le président des Républicains préfère donner la "priorité" à la "baisse des impôts" plutôt qu'à la hausse du Smic. Option balayée par Bruno Retailleau qui estime qu'augmenter le Smic est une "fausse générosité". Le député Guillaume Larrivé juge quant à lui qu'il s'agit d'une "idée néo-communiste". Selon Eric Woerth, c'est "une proposition d'un autre siècle, faussement démagogique".

En faisant cette proposition, Guillaume Peltier souhaite mettre fin à un "tabou à droite". Mais d'où vient-il ? 

À lire aussi
Des Gavottes consommation
Loc Maria produit un milliard de Gavottes par an

Les Républicains en pleine "perdition idéologique"

Lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, Bruno Le Maire critiquait la proposition de la droite : "Chacun sait que l'augmentation du Smic de 20%, c'est à la fois plus de chômage et la smicardisation de la société française. Je constate qu'aujourd'hui, Les Républicains, qui sont en pleine perdition idéologique, proposent une augmentation du Smic que même la gauche ne propose plus parce qu'elle sait que ça se soldera par une hausse du chômage et la concentration des salaires autour du Smic".

Guillaume Peltier estime que "Les Républicains sont en phase de reconstruction autour de trois piliers : une droite forte sur les questions régaliennes, juste sur les questions économiques et sociales et pour l'égalité des territoires (...) Une droite uniquement libérale ne peut pas convaincre nos compatriotes. Il faut donc briser les tabous dans lesquels nous sommes enfermés pour nous adresser à la France populaire".

Se différencier d'Emmanuel Macron

Selon François Lenglet, ce nouveau positionnement de la droite est dû au fait que "le terrain de la droite, au plan économique, est largement occupé par Emmanuel Macron, dont le programme recoupe largement celui de la droite traditionnelle". Et donc pour "s'opposer à Macron, il faut s'en différencier. Et cela de façon concrète et compréhensible par l'électeur. Le thème du pouvoir d'achat répond à ces deux nécessités". 

Dans l'émission Points de vue diffusée sur le Figarotv, Étienne Girard, journaliste politique à Marianne, indique qu'il y a une inclinaison à droite depuis l'élection de Laurent Wauquiez. Depuis qu'Emmanuel Macron campe des positions libérales, la droite républicaine est en train de se dire que ce serait bien que l'électorat qui vote aujourd'hui Rassemblement national, vote demain pour Les Républicains". 

Pour Valérie Pécresse, c'est purement tactique

Étienne Girard, journaliste politique à Marianne
Partager la citation

Valérie Pécresse et Guillaume Peltier agissent-ils par tactique politique ? Pour la présidente de la région Île-de-France, "c'est purement tactique". Pour le vice-président du parti, "il a un parcours politique souverainiste avec des positions sociales. Il semble plutôt sincère", explique Étienne Girard.

Et d'ajouter : "Laurent Wauquiez a commencé sa carrière en étant plutôt libéral. Mais cela fait des années qu'il campe sur des positions sociales depuis qu'il s'est investi dans la région Auvergne-Rhône-Alpes".

Mais pour autant cette position pourrait dégonfler au sein des Républicains. La "priorité", pour Laurent Wauquiez, est la "baisse des impôts", avant de préciser que Guillaume Peltier a raison de poser la question du pouvoir d'achat. Les débats sont ouverts au sein de la famille des Républicains".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Les Républicains Valérie Pécresse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793869091
Pourquoi certains Républicains changent de stratégie sur la hausse du Smic
Pourquoi certains Républicains changent de stratégie sur la hausse du Smic
ÉCLAIRAGE - Une partie des Républicains demande la hausse du Smic de minimum 10%. Une position qui détonne au sein du parti.
https://www.rtl.fr/actu/politique/pourquoi-certains-republicains-changent-de-strategie-sur-la-hausse-du-smic-7793869091
2018-06-26 18:45:53
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lXf-fSy2HwEAql7-4pPd4w/330v220-2/online/image/2018/0625/7793870384_valerie-pecresse-le-30-janvier-2018.jpg