2 min de lecture Société

PMA pour toutes : le préfet des Pays de la Loire convoqué par Christophe Castaner

Claude d'Harcourt, préfet de la région Pays de la Loire, a été convoqué par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner mercredi 22 janvier. Il aurait tenu des propos contre l'ouverture de la PMA à toutes les femmes.

Le préfet Claude d'Harcourt le 15 juillet 2019.
Le préfet Claude d'Harcourt le 15 juillet 2019. Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy
et AFP

Il a été rappelé à "ses obligations". Mercredi 22 janvier au matin, Christophe Castaner a convoqué le préfet des Pays de la Loire Claude d'Harcourt après des propos critiques sur l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, mesure phare du projet de loi bioéthique, a-t-on appris dans l'entourage du ministre de l'Intérieur. 

"Le ministre a convoqué ce matin le préfet d'Harcourt au ministère de l'Intérieur pour entendre ses explications et lui rappeler ses obligations", a déclaré à l'AFP un proche du ministre. Selon le site d'investigation en ligne Médiacités, le préfet de région Claude d'Harcourt a publiquement exprimé des réserves sur le projet de loi lundi soir lors de ses vœux au monde économique et aux forces vives des Pays de la Loire

"Le projet de loi bioéthique porte une rupture anthropologique majeure", a déclaré Claude d'Harcourt cité par Médiacités. "À titre personnel, je ne suis pas sûr que cette loi favorise les repères auxquels aspirent nos concitoyens", aurait-il ajouté toujours selon le site d'investigation nantais. 

Une "faute" selon le ministre

Selon une source proche du dossier, le préfet a reconnu avoir tenu de tels propos lors de son entretien, mercredi matin, avec le ministre de l'Intérieur. Christophe Castaner y a vu une "faute" et a demandé au préfet d'Harcourt de réagir dans la journée, a complété cette source. 

À lire aussi
Thanksgiving se fête cette année le 26 novembre États-Unis
Thanksgiving : que mangent les Américains pendant cette fête ?

Le Sénat à majorité de droite a entamé mardi l'examen du projet de loi bioéthique dont la mesure emblématique est l'ouverture de la PMA à toutes les femmes. Celle-ci a franchi une étape supplémentaire mardi soir à la Haute Assemblée avec le rejet de plusieurs amendements qui entendaient la supprimer du texte

Lire aussi

Le préfet Claude D'Harcourt avait précédemment été mis en cause pour sa gestion du maintien de l'ordre lors de la dernière Fête de la musique à Nantes, lors de laquelle Steve Maia Caniço, 24 ans, s'était noyé dans la Loire en marge d'une intervention policière controversée, au bord d'un quai. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société PMA Pays de la Loire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants