2 min de lecture Nantes

Les infos de 5h - Mort de Steve : les gaz lacrymogènes des policiers mis en cause par un témoin

Romain, 33 ans, estime que l'IGPN n'a pas tenu compte de son témoignage. Selon lui, les jets de gaz lacrymogènes des forces de l'ordre ont entraîné des chutes dans le fleuve et autres malaises.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Les infos de 5h - Mort de Steve : les gaz lacrymogènes des policiers en cause pour un témoin Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon édité par Sarah Ugolini

Les manifestations sont interdites dans le centre-ville de Nantes ce samedi 3 août. Alors que le préfet de Loire-Atlantique a pris cet arrêté en prévision des rassemblements en hommage à Steve, beaucoup veulent la vérité sur ce qui s'est véritablement passé cette nuit du 21 au 22 juin. Parmi les personnes qui faisaient la fête sur les quais, il y a Romain, 33 ans, qui se dit écœuré. 

Entendu par la police, il estime que l'IGPN n'a absolument pas tenu compte de son témoignage : les jets de lacrymogène de la part des forces de l'ordre ayant, selon lui, entraîné chutes dans le fleuve et autres malaises. La police des police assure de son côté qu'elle a sollicité ce photographe de profession. Faux, répond l'avocat de ce dernier, Maître Pierre Huriet, au micro RTL.

"Son témoignage est un témoignage mesuré et pas un témoignage partisan ou militant", pour l'avocat. "C'est un jeune homme qui explique ce qu'il a vécu ce soir-là : les grenades lacrymogènes qui arrivent sans sommation, tout d'un coup un nuage de lacrymogènes qui vient vers eux en pleine nuit à 4h du matin. Il décrit la confusion qui s'en est suivie et l'extrême mise en danger des gens présents sur place qui ne voient plus la Loire, qui ne voient plus rien à cause des lacrymogènes", détaille Pierre Huriet.

L'avocat cible "le manque de sérieux" de la police des polices

L'IGPN assure "qu'il n'y a pas eu de démarche de sa part pour pouvoir être joint ce qui est complètement hallucinant puisqu'il n'a reçu aucun mail de la part de l'IGPN à part l'accusé de réception de sa plainte", poursuit l'avocat qui cible "le manque de sérieux" de la police des polices dans l'enquête sur la mort de Steve

À lire aussi
Des heurts entre des manifestants et des policiers ont éclaté à Nantes le samedi 14 septembre manifestations
"Gilets Jaunes" : 1.800 manifestants à Nantes, des heurts avec la police

RTL qui a pu consulter un mail dans lequel l'IGPN demande pourtant bien à Romain son témoignage et d'éventuelles photos et vidéos. 

À écouter également dans ce journal

Politique - Quatre nouvelles permanences d'élus LREM ont été saccagées ce jeudi 1er août. Cela porte le nombre à 14 depuis la ratification du CETA. Parmi les locaux visés hier : ceux du Délégué général de La République en Marche, Stanislas Guérini.

Fait-divers - La piste criminelle sérieusement privilégiée dans le Gard. L'incendie qui a détruit 500 hectares avant hier serait volontaire selon le procureur de la République de Nîmes.

Trafic - Ce week-end sera le plus chargé de l'été sur les routes et dès aujourd'hui, Bison Futé dresse le drapeau orange dans le sens des départs. Même couleur pour les retours mais uniquement dans le quart sud-est. Demain sera une journée noire pour ceux qui prennent la direction de leur lieu de vacances

Football - Malgré une défaite 2 à 1 sur la pelouse israélienne du Maccabi Haïfa, Strasbourg  décroche son ticket pour le 3ème tour préliminaire de la Ligue Europe. À l'aller, les Alsaciens s'étaient imposés 3 à 1

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nantes Loire-Atlantique Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798137282
Les infos de 5h - Mort de Steve : les gaz lacrymogènes des policiers mis en cause par un témoin
Les infos de 5h - Mort de Steve : les gaz lacrymogènes des policiers mis en cause par un témoin
Romain, 33 ans, estime que l'IGPN n'a pas tenu compte de son témoignage. Selon lui, les jets de gaz lacrymogènes des forces de l'ordre ont entraîné des chutes dans le fleuve et autres malaises.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/les-infos-de-5h-mort-de-steve-les-gaz-lacrymogenes-des-policiers-en-cause-pour-un-temoin-7798137282
2019-08-02 05:28:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nDj9KxUCwftj57KDKHrA3A/330v220-2/online/image/2019/0730/7798127920_une-peinture-murale-representant-steve-maia-canico-un-jeune-fan-de-techno-disparu-lors-d-un-raid-de-police-controverse-photographiee-le-30-juillet-2019-a-nantes.jpg