1 min de lecture Retraites

Parlement : la revalorisation des pensions agricoles dans la dernière ligne droite

Le Parlement s'apprête à valider définitivement le 29 juin, par un ultime vote du Sénat, une proposition de loi communiste permettant une revalorisation des retraites des agriculteurs de 75 à 85% du Smic.

Le Sénat (illustration)
Le Sénat (illustration) Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
benoit
Benoît Collet et AFP

Votée à l'unanimité le 18 juin à l'Assemblée nationale, la proposition de loi portée par André Chassaigne (PCF) visant à revaloriser les pensions agricoles a toutefois été réécrite en partie par la majorité présidentielle, au grand dam des communistes. La majorité en a repoussé l'application d'un an, au 1er janvier 2022 "au plus tard". "Si nous pouvons le faire plus tôt, nous le ferons", s'est engagé à l'Assemblée le secrétaire d'État aux Retraites Laurent Pietraszewski, mettant en avant des difficultés techniques


La pension mensuelle brute touchée par les chefs d'exploitations agricoles atteint actuellement autour de 953 euros en moyenne pour les hommes, et 852 euros en moyenne pour les femmes, des chiffres masquant de fortes disparités. La proposition de loi doit assurer une garantie à 1.025 euros mensuels, soit un gain de 120 euros, pour une carrière complète.

"Reconnaissance d'un travail difficile"

Les sénateurs, majoritairement de droite, ont déjà donné leur feu vert au texte, le 24 juin en commission, non sans rappeler l'épisode malheureux de 2018. Le texte avait été adopté à l'unanimité en première lecture en février 2017 par les députés sous la précédente législature. Mais en mai 2018, via une procédure de vote bloqué, le gouvernement avait fait échouer son adoption au Sénat. Le gouvernement avait alors mis en avant la réforme des retraites par points en préparation.

Les rapporteurs du texte au Sénat, Cathy Apourceau-Poly (CRCE à majorité communiste) et René-Paul Savary (LR), ont salué le dispositif , en passe d'être voté définitivement par le Parlement, comme "un texte juste et nécessaire, qui répond à une attente forte du monde agricole". "C'est la reconnaissance d'un travail difficile qui bénéficie à l'ensemble de la nation", ont-ils souligné.

À lire aussi
La retraite (illustration) retraites
Retraites : un bug informatique prive de pension des milliers de Français

Ils ont cependant relevé "de sérieuses lacunes", regrettant que le texte ne prenne pas en compte "les conjoints collaborateurs et les aidants familiaux".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Retraites Agriculture Sénat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants