1 min de lecture Parti socialiste

Olivier Faure candidat à sa propre succession à la tête du PS

À la tête du Parti socialiste depuis deux ans, le premier secrétaire, qui pourrait être réélu lors d'un congrès à la mi-décembre, estime que le "travail de refondation" du parti n'est "pas achevé".

Olivier Faure en janvier 2020
Olivier Faure en janvier 2020 Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Olivier Faure officialise sa candidature pour rester à la tête du parti socialiste (PS). Le premier secrétaire du PS, a annoncé, ce dimanche 13 septembre, qu'il serait candidat à sa propre succession lors d'un congrès qui devrait avoir lieu à la mi-décembre.

Dans un entretien accordé au Journal du dimanche, Olivier Faure a affirmé qu'il se portait candidat car "le travail de refondation n’est pas achevé". "Je proposerai (...) que le congrès ait lieu à la mi-décembre", a-t-il ajouté.

À la tête du PS depuis deux ans, après l'échec de son candidat Benoît Hamon à la présidentielle de 2017, il a exprimé sa volonté de jouer la carte du rassemblement de la gauche dans la perspective de celle de 2022. 

"Maintenant, le temps est venu de la réaffirmation de notre identité, articulé au nécessaire rassemblement des forces de la gauche et de l’écologie", a expliqué le premier secrétaire, assurant qu'il s'agit de "la seule équation gagnante".  

Une candidature unique de la gauche en 2022 ?

À lire aussi
Anne Hidalgo, maire de Paris, le 27 août à Paris Présidentielle 2022
Présidentielle 2022 : l'option Hidalgo attentivement suivie par Macron ?

"Nous voulons aller vers une coalition de projet dès aujourd’hui pour rendre possible une candidature unique en 2022", a affirmé Olivier Faure. Selon lui, le rassemblement "n'est pas la reddition ou la dilution", mais "l'ingestion puis la digestion d’un parti par un autre. C’est la capacité à négocier un contrat où chacun est respecté pour ce qu’il apporte et où des objectifs communs clairs sont fixés", a-t-il expliqué.

Interrogé sur la possibilité pour le PS de soutenir un candidat écologiste en 2022, le premier secrétaire du parti a insisté sur le besoin de définir d'abord "un projet commun" pour ensuite "choisir celui ou celle qui est le ou la meilleur(e) pour l’incarner". 

"À chacune et à chacun de se montrer capable d'incarner ce bloc social, écologique, démocratique, féministe, et européen", a-t-il estimé. Il espère réitérer aux départementales et régionales en 2021, puis à la présidentielle, une stratégie d'alliance qui s'est avérée gagnante aux dernières élections municipales. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste Olivier Faure Candidat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants