1 min de lecture Diplomatie

Offensive turque en Syrie : François Hollande évoque trois moyens de pression

François Hollande a demandé à ce que la France agisse contre les opérations militaires turques contre les Kurdes en Syrie. Il réclame une cessation des survols turcs, des sanctions économiques contre la Turquie et sa suspension de l'Otan.

François Hollande, le 7 mai 2019 à Paris
François Hollande, le 7 mai 2019 à Paris Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

François Hollande a réagi au conflit qui oppose la Turquie au Kurdes dans le nord de la Syrie. L'ex-président français a réclamé ce lundi 14 octobre que les opérations militaires de l'aviation turque cessent. Il a évoqué trois points sur lesquels la France doit faire pression pour rétablir la situation. 


"Notre premier devoir c'est de faire une pression maximale pour que l'aviation turque cesse ses agissements au nord de la Syrie", a-t-il déclaré à l'issue d'un entretien avec le représentant de l'administration semi-autonome des Kurdes syriens en France, Khaled Issa.

"La deuxième pression que nous devons faire, c'est dans le cadre de l'Otan. Comment comprendre que la Turquie puisse être encore membre de l'Otan alors même qu'elle utilise ses armes contre notre propre allié, les Kurdes ?", a-t-il ajouté, en référence à une éventuelle suspension de ce pays de l'Alliance.

"Et enfin il faut qu'il y ait au niveau de l'Europe des sanctions économiques (...). Il faut que la Turquie comprenne que ce qu'elle fait là menace notre propre sécurité, a insisté l'ancien président, qui avait engagé la France au côté des Kurdes syriens dans la lutte contre les jihadistes du groupe État islamique.

À lire aussi
Emmanuel Macron, en Chine le 6 novembre 2019 armée
Emmanuel Macron juge que l'OTAN est en état de "mort cérébrale"

Par ailleurs, François Hollande a salué la décision de Paris et Berlin de suspendre leurs livraisons d'armes à la Turquie susceptibles d'être utilisées dans le cadre de l'offensive.
Mais "les armes ont déjà été livrées", a-t-il déploré. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Guerre Syrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants