1 min de lecture Elysée

Nouvelle-Calédonie : "Macron veut retisser le lien de la nation", estime Sportouch

"Il veut être le président de la République toute entière", analyse le rédacteur en chef adjoint du service politique de RTL, après l'allocution du chef de l'État concernant les résultats du référendum.

>
Nouvelle-Calédonie : "Macron veut retisser le lien de la nation", estime Sportouch Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : Benjamin Sportouch | Durée : | Date :
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Sa dernière allocution télévisée avait été très critiquée, notamment sur la forme. Emmanuel Macron s'exprimait en effet dans la pénombre, ses feuilles de notes raturées étalées devant lui. Changement de décor ce dimanche 4 novembre. Le chef de l'État avait décidé de s'exprimer après les résultats du référendum d'autodétermination en Nouvelle-Calédonie, qui a vu le non l'emporter avec 56,4% des voix. 

"Il y avait une très grande solennité dans cette allocution de 5 minutes. Il a beaucoup prononcé le mot fierté", souligne sur RTL Benjamin Sportouch, rédacteur en chef adjoint du service politique. "On trouve un président qui essaie de retisser un lien avec tous les Français et notamment avec les Calédoniens parce qu'on sait qu'il y a eu un traumatisme il y a 30 ans, il veut le réparer" poursuit-il.

"C'est un président qui veut retisser le lien de la nation, il veut être le président de la République toute entière", ajoute Benjamin Sportouch, pour qui cette déclaration était "parfaite sur la forme" : "On voit qu'il y a une reprise en main de sa communication".

À lire aussi
Un membre du GSPR dans l'avion de la présidence de la République (illustration) présidence de la République
Élysée : qu'est-ce que le GSPR, la garde rapprochée du président de la République ?

Un dossier "sensible et potentiellement explosif"

"C'était un dossier sensible et potentiellement explosif, qui est désormais un peu derrière lui", estime pour sa part Christophe Jakubyszyn, éditorialiste politique chez TF1. "Il avait envie de marquer d'une pierre blanche ce moment-là", explique-t-il. 

De son côté, Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro, affirme que "l'exécutif redoutait par-dessus tout ce qui allait se passer après le référendum, notamment des violences, des fractures, dans une société calédonienne absolument pas en cohésion. C'est un moment important", a souligné le journaliste. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Elysée Emmanuel Macron Nouvelle-Calédonie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795437090
Nouvelle-Calédonie : "Macron veut retisser le lien de la nation", estime Sportouch
Nouvelle-Calédonie : "Macron veut retisser le lien de la nation", estime Sportouch
"Il veut être le président de la République toute entière", analyse le rédacteur en chef adjoint du service politique de RTL, après l'allocution du chef de l'État concernant les résultats du référendum.
https://www.rtl.fr/actu/politique/nouvelle-caledonie-macron-veut-retisser-le-lien-de-la-nation-estime-sportouch-7795437090
2018-11-04 15:45:39
https://cdn-media.rtl.fr/cache/y_T95MM9aK9vmiAEuFq1uA/330v220-2/online/image/2018/1104/7795437107_emmanuel-macron-durant-son-allocution-televisee-apres-le-referendum-d-autodetermination-en-nouvelle-caledonie.jpg