1 min de lecture Élections municipales à Paris

Municipales à Paris : Griveaux veut mettre en place une "vraie police municipale armée"

INVITÉ RTL - Le candidat à la mairie de Paris "veut protéger ceux qui protègent les parisiens", en proposant la mise en place d'une police municipale armée dans la capitale.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Benjamin Griveaux, invité de RTL du 05 novembre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

"Je veux une vraie police municipale formée". C'est l'une des propositions de Benjamin Griveaux pour les élections municipales à Paris. Le candidat investi par La République En Marche souhaite qu'à terme "5.000 policiers municipaux" soient déployés dans la capitale.

Selon l'ancien porte-parole du gouvernement, cette police municipale doit être "équipée de caméra-piéton" et "armée". "Je veux protéger ceux qui protègent les parisiens", explique-t-il. Contrairement à Anne Hidalgo, qui propose une police municipale équipée de matraque et de gaz lacrymogène, Benjamin Griveaux souhaite qu'elle soit équipée "d'armes létales". Autre mission : "Je veux qu’ils (les policiers municipaux, ndlr) rendent des comptes à la population, ils participeront à des conseils de quartiers"

Outre les formations, le candidat pour les élections municipales à Paris envisage aussi d'embaucher des policiers et avoir à la tête de la police municipale, un "grand flic". Selon Benjamin Griveaux, le coût supplémentaire de cette proposition "est de 80 à 100 millions d’euros avec salaires et matériels"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Paris Benjamin Griveaux La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants