2 min de lecture Élections municipales

Municipales à Levallois-Perret : les Balkany espéraient une place à la mairie

Le couple aurait mis la pression a la candidate à la mairie de Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine pour obtenir un poste.

Les époux Balkany lors du conseil municipal de Levallois-Perret, le 15 avril 2019.
Les époux Balkany lors du conseil municipal de Levallois-Perret, le 15 avril 2019. Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Micro RTL générique
Marie Moley édité par Chloé Richard-Le Bris
>
Municipales à Levallois-Perret : les Balkany espéraient une place à la mairie Crédit Image : RTL | Crédit Média : Marie Moley | Durée : | Date :

J-23 avant le second tour des élections municipales. À Levallois-Perret, près de Paris, ce second tour aura peut-être une saveur particulière. Le couple Balkany, condamné par la justice, est inéligible. Il avait confié la clé du scrutin à des proches, en espérant un petit geste en retour, une place dans la nouvelle équipe…

Mais la jeune candidate, Agnès Pottier-Dumas, l’ancienne directrice de cabinet de Patrick Balkany leur a dit non, sous-entendu : quand c’est fini, c’est vraiment fini. Alors les Balkany font tout pour lui savonner la planche.

Depuis leur moulin de Giverny, le couple continue de préparer leur succession. Ils ont même convoqué plusieurs des candidats en lice. Pourtant, en décembre, l’affaire paraissait entendue. Le couple avait désigné son héritière, une fidèle, Agnès Pottier-Dumas. Mais il y a quelques semaines changement de cap : la favorite est répudiée. Patrick Balkany lui a adressé des messages assassins sur les réseaux sociaux.

Pourquoi cette disgrâce ?

Selon la candidate, le couple aurait fait pression pour obtenir des postes à la mairie de Levallois-Perret. Elle aurait refusé, provoquant le courroux dit-elle, des Balkany : "C’est une pression très directe. Patrick Balkany m’a convoquée dans son bureau pour me dire vous avez 15 minutes pour signer une lettre dans laquelle vous vous engagez à m’embaucher moi à la SEM (société d'économie mixte en charge des projets d'aménagements) et Isabelle à la com’. Je lui ai dit écoutez monsieur le Maire, j’en suis désolée mais ce sera non et ce sera toujours non, et je suis partie."

À lire aussi
Michèle Rubirola, la candidate de gauche à Marseille. élections municipales à Marseille
Élections municipales à Marseille : qui est Michèle Rubirola, la nouvelle maire ?

Des pressions pour obtenir des postes, "faux, archi faux" jure le couple qui aime pourtant rappeler son attachement viscéral à Levallois, où ils y auraient déjà leur caveau. "Un tissu de mensonges" selon eux, mais pas question de porter plainte pour diffamation. "C’est bon, dit Isabelle, les juges et les avocats, on en a assez vu."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Levallois Isabelle Balkany
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants