2 min de lecture Élections municipales

Municipales 2020 à Lille : "Notre marge de progression est importante" estime Spillebout

INVITÉE RTL - Ancienne directrice de cabinet de Martine Aubry, Violette Spillebout se présente sous l'étiquette de La République En Marche lors des élections municipales. Distancée de 15 points dans les sondages par rapport à la maire sortante, elle relativise et estime que "c'est un score qui est extrêmement encourageant".

RTL Petit Matin - Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Municipales 2020 à Lille : "notre marge de progression est importante" estime Spillebout Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 3
Dominique Tenza édité par Quentin Marchal

Lors des élections municipales de 2020, Lille est une ville symbole et même unique en son genre. Ce bastion de gauche depuis plus de 50 ans voit sa candidate, Martine Aubry, se représenter à nouveau après 19 ans à la tête de la mairie. Face à elle figure notamment Violette Spillebout, son ancienne directrice de cabinet jusqu'en 2014, qui se présente sous l'étiquette de la majorité La République En Marche (LaREM). 

Celle qui habite à Lille depuis 35 ans affirme qu'elle "se présente d'abord pour les Lillois et pas contre quelqu'un" et qu'elle porte sa candidature dans le but "d'améliorer la vie de tous les habitants". Violette Spillebout estime que "l'équipe municipale gouvernée par le Parti socialiste (PS) et Europe Écologie Les Verts (EELV) est en place depuis plus de 25 ans et qu'il y a donc une attente très forte, exprimée sur le terrain, d'une nouvelle équipe et d'une nouvelle énergie pour faire respirer Lille".

Toutefois, Martine Aubry figure largement en tête dans les sondages avec 30% des intentions de vote, loin devant son ancienne directrice de cabinet qui est créditée de 15% des intentions de vote. Des chiffres que Violette Spillebout préfère relativiser : "15% pour une candidate qui se présente pour la première fois aux élections municipales, plus de quatre mois avant la date du premier tour, c'est un score qui est extrêmement encourageant [...] Il y a une dynamique très forte qui est engagée autour de nous et notre marge de progression est importante ".

Donner un nouveau visage à Lille

Concernant son étiquette de La République En Marche et alors qu'elle se présente comme une "femme de gauche", elle préfère évoquer l'importance du scrutin : "Pour les municipales, on voit que le sujet de l'étiquette n'est pas la préoccupation des habitants. Ce qu'ils veulent, c'est voir les élus sur le terrain et pas seulement pendant les élections ou la campagne électorale".

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon, invité du Grand Jury RTL, le 5 avril 2020 La France insoumise
Coronavirus : Jean-Luc Mélenchon "ne fait plus confiance" au gouvernement

Violette Spillebout est également revenu sur son slogan de campagne "Faire respirer Lille" avec lequel elle souhaite donner un nouveau visage à sa ville : "On a une ville qui extrêmement bétonnée, où il y a 60 jours de dépassement des pics de pollution chaque année et où les habitants, quelque soit les quartiers, se préoccupent de la qualité de l'air et d'avoir des espaces verts proches de chez eux".

Ses propositions, fortement tournées vers l'écologie sont selon elle "crédibles avec une équipe qui va bien fonctionner avec l'ensemble de ses partenaires métropolitains mais aussi avec l'État". Elle déplore que "l'équipe sortante ne sait plus travailler avec ses partenaires, ne sait pas obtenir les financements pour les grands projets et n'a pas pris les grandes décisions structurantes de transports". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Candidat La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants