1 min de lecture Jean Castex

Menu sans viande : Castex rappelle ses ministres à l'ordre

VU DANS LA PRESSE - Le Premier ministre n'a pas apprécié les différents sons de cloche de son gouvernement sur la polémique du menu sans viande dans les cantines à Lyon.

Jean Castex le 29 janvier 2021.
Jean Castex le 29 janvier 2021. Crédit : BENOIT TESSIER / POOL / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

Grégory Doucet, le maire écologiste de Lyon, a lancé une vive polémique en annonçant qu'il allait imposer un menu unique sans viande dans les cantines scolaires. Aussitôt, députés, ministres et autres élus lui sont tombés dessus, certains dénonçant, comme Béatrice de Montille, élue LR du IIIe arrondissement de Lyon, "des mesures idéologiques" prises "sans aucune concertation".

Gérald Darmanin en a remis une couche sur Twitter, estimant que cette mesure résultait d'une "idéologie scandaleuse". Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a, lui, mis en garde la mairie de Lyon, se disant toujours favorable à ce "qu'on laisse le choix aux élèves". Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Olivier Véran, ont eux estimé qu'il n'y avait pas lieu à polémiquer.

Face à cette cacophonie, Jean Castex a décidé de taper du poing sur la table. Selon Le Parisien, il a missionné son directeur de cabinet Nicolas Revel pour qu'il rédige un mail et l'envoie à tous les ministres. L'objectif ? Mettre fin à cette "cacophonie ministérielle" et éviter à l'avenir "les expressions contradictoires d'un certain nombre de membres du gouvernement". "Lorsqu'un membre du gouvernement s'est exprimé, il n'est pas de bonne méthode que d'autres le contredisent", précise encore ce mail. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean Castex Lyon Cantine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants