2 min de lecture Vidéo

Menu sans viande à la cantine : Attal met en garde contre une décision qui favorise "l'élite"

INVITÉ RTL - La mairie de Lyon distribuera à partir du 22 février un menu sans viande dans ses écoles. Un choix justifié par la nécessité de respecter une distanciation de deux mètres entre les enfants à la cantine, a indiqué la municipalité.

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Gabriel Attal Crédit Image : Silvère gerard / agence 1827/rtl | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Marie-Pierre Haddad

Pas de viande dans les cantines à Lyon à partir du 22 février. La mairie de Lyon a expliqué ce choix par la nécessité de respecter, à la demande de l'Éducation nationale, une distanciation de deux mètres entre les enfants à la cantine, ce qui revient à faire manger moins d'élèves en même temps

Le recours à un menu unique - sans viande mais incluant œufs et poisson - vise à fluidifier le service en ne faisant plus de cas par cas, afin que tous les repas puissent être servis durant la pause méridienne. Le maire EELV, Grégory Doucet, a tenu à rappeler qu'une mesure similaire avait été prise au printemps dernier par Gérard Collomb, face aux contraintes sanitaires, sans susciter de polémique à l'époque

"Je suis toujours pour que l'on laisse le choix aux élèves", a estimé Gabriel Attal. Le porte-parole du gouvernement met en garde la mairie de Lyon. "Il ne faut pas que cela soit une mesure idéologique et que la crise sanitaire serve à ne plus laisser le choix aux enfants", a-t-il ajouté.

Le préfet du Rhône saisi

Gérald Darmanin s'est lui aussi prononcé sur le sujet. Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur a jugé cette mesure comme résultant d'une "idéologie scandaleuse". Le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a annoncé qu'il a saisi le préfet du Rhône. "Arrêtons de mettre de l'idéologie dans l'assiette de nos enfants !", a-t-il dénoncé sur Twitter, ajoutant : "Donnons-leur simplement ce dont ils ont besoin pour bien grandir. La viande en fait partie. J'ai saisi le préfet du Rhône". 

À lire aussi
Seconde Guerre mondiale
Lyon : 4.500 habitants bientôt évacués pour retirer un obus de guerre

Gabriel Attal estime que "souvent derrière des décisions qui sont prises par des municipalités écologistes", une "idée anti-sociale" revient. Selon le porte-parole du gouvernement, "on risque d'arriver à un modèle où seule l'élite est capable de se payer un certain nombre de choses".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Gouvernement Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants