1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marseille : la situation financière est "extrêmement inquiétante", alerte Payan
2 min de lecture

Marseille : la situation financière est "extrêmement inquiétante", alerte Payan

Un audit a révélé la situation financière "très inquiétante" de la deuxième ville de France, selon son nouveau maire, Benoît Payan.

000_8YB98A
000_8YB98A
Crédit : CHRISTOPHE SIMON / AFP
Pierre Griner & AFP

Le nouveau maire socialiste de Marseille, Benoît Payan, a estimé jeudi 7 janvier que la situation financière de la ville était "extrêmement inquiétante", jugeant toutefois que la municipalité était "très loin" d'une mise sous tutelle de l'État.

Annonçant un bilan "sur la réalité financière de la ville dans les semaines qui viennent", Benoît Payan a reconnu que les premiers retours de l'audit mené par le cabinet Deloitte étaient "extrêmement inquiétants". Face à l'apparente ampleur de la situation, il n'a pas pu s'empêcher d'insister : "Quand je vous dis inquiétant, c'est très inquiétant".

Il a poursuivi en expliquant que "les premiers chiffres montraient une situation très compliquée". "C'est assez hallucinant", a-t-il lâché, sans donner de détails chiffrés, en concédant qu'"il n'y a pas d'autres exemples en France d'une situation pareille".

On ne va pas fabriquer de l'austérité

Benoît Payan, maire de Marseille.

"Mais on est très loin de la tutelle", a cependant assuré le nouveau maire de Marseille, en écartant cette hypothèse brandie par l'opposition municipale LR. De tels propos, de la part "d'une opposition qui a géré la ville pendant 25 ans, sont un aveu de faiblesse, un aveu terrible", a accusé Benoît Payan.

À lire aussi

Si la ville est dans une situation financière difficile, "pour autant on ne va pas fabriquer de l'austérité", a assuré le nouveau maire de la deuxième ville de France: "Je ne m'y résoudrai jamais, donc on se retrousse les manches ! Il y a des gisements d'économies à faire, des sources de financement à trouver, des politiques volontaristes à mener", a-t-il insisté.

Conseiller municipal d'opposition entre 2014 et 2020, à la tête du groupe socialiste, Benoît Payan a été élu maire de Marseille le 21 décembre, après la démission, notamment pour raisons de santé, de l'élue écologiste Michèle Rubirola. C'est elle qui avait conduit lors des élections municipales la liste du Printemps Marseillais, la large alliance de gauche qui a mis fin à un quart de siècle de règne de Jean-Claude Gaudin, maire pendant quatre mandats successifs.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/