1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marion Maréchal possible soutien d'Éric Zemmour : une stratégie bien réfléchie
1 min de lecture

Marion Maréchal possible soutien d'Éric Zemmour : une stratégie bien réfléchie

Marion Maréchal a fait des confidences aux journalistes du "Parisien" : la nièce de Marine Le Pen ne s'en cache plus, son cœur balance clairement pour Éric Zemmour.

Marine Le Pen, Marion Maréchal et Éric Zemmour
Marine Le Pen, Marion Maréchal et Éric Zemmour
Crédit : AFP
Marion Maréchal possible soutien d'Éric Zemmour : une stratégie bien réfléchie
00:01:41
L'Edito Politique Olivier Bost
Olivier Bost - édité par Marine Derquenne

Si Marion Maréchal se tâte encore à participer à la campagne présidentielle, une chose est sûre :  l'ancienne députée qui vient de fêter ses 32 ans ne s'engagera pas pour sa tante, Marine Le Pen.

Marion Maréchal connait la politique et ses ficelles. Elle sait que ce qu'elle peut faire ou dire à 10 semaines du premier tour aura des conséquences. C'est précisément le cas avec ses confidences dans Le Parisien où elle affirme encore hésiter entre "soutenir le candidat de Reconquête ou rester à l'écart de la présidentielle". Marion Maréchal donnera sa réponse dans un mois.

Marine Le Pen se défend, disant : "Marion, qui sait ce qu'elle veut ? Le sait elle elle-même ? ". De son côté, Marion Maréchal affirme qu'elle ne supporte plus "les allers-retours idéologiques et programmatiques de Marine Le Pen".

Pourquoi attendre un mois pour annoncer son ralliement à Éric Zemmour ?

Marion Maréchal veut attendre un mois pour confirmer son choix, pour plusieurs raisons. D'abord, parce que cela va mettre "le bazar" dans la famille Le Pen. Mais c'est aussi stratégique

À écouter aussi

Marion Maréchal le sait bien : un ralliement se jauge à ce qu'il rapporte vraiment. Or, le "fan club" de Marion Maréchal, son banc et l'arrière banc de la droite conservatrice, identitaire et nationaliste est déjà chez Éric Zemmour. Si elle prononce un ralliement à ce stade de la campagne, il n'y aura pas de plus-value politique évidente pour élargir la base de Zemmour. 

En revanche, le symbole, très fort, redonnerait une dynamique à la campagne du candidat d'extrême droite. Pour miser sur un candidat à la baisse, il faut qu'il monte après. C'est cela que Marion Maréchal peut monnayer.  

La nièce de Marine Le Pen pourrait donc faire son retour en politique derrière un candidat comme Éric Zemmour qui est encore ce matin quatrième des intentions de vote, d'après le sondage BVA de RTL.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/