1 min de lecture Marion Maréchal

Marion Maréchal-Le Pen traite Philippe Poutou de "crasseux, mal rasé, mal élevé"

Lors d'une réunion publique à Bayonne, la nièce de Marine Le Pen a multiplié les attaques contre celui qu'elle considère comme le "nouveau petit chouchou" des journalistes.

Marion Maréchal-Le Pen s'en est prise à Philippe Poutou lors d'un meeting à Bayonne, le 11 avril 2017.
Marion Maréchal-Le Pen s'en est prise à Philippe Poutou lors d'un meeting à Bayonne, le 11 avril 2017. Crédit : IROZ GAIZKA / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

C'est une Marion Maréchal-Le Pen très remontée que les Bayonnais ont pu écouter mardi 11 avril. En visite dans la ville basque à l'occasion d'un meeting, la députée frontiste du Vaucluse a été accueillie par 300 opposants à sa venue. Elle n'a d'ailleurs pas hésité à qualifier les manifestants, pour certains brandissant des bannières du Parti communiste, de la CGT ou d'associations locales, de "punks à chien" et de "fumeurs de chichon", qui ne représentent pas les "gens de la vraie vie". 

Puis la nièce de Marine Le Pen s'est attaquée à celui qui avait mis en difficulté sa tante lors du Grand débat entre les 11 candidats à l'élection présidentielle : Philippe Poutou. Le candidat du NPA était notamment revenu sur les affaires dont Marine Le Pen et son parti font l'objet. "Pour quelqu'un qui se dit anti-européen, ça ne la gêne pas de piquer dans les poches", avait-il lancé, ajoutant : "Nous quand on est convoqué par la police, on n'a pas d'immunité ouvrière". 

Marion Maréchal-Le Pen a profité de sa tribune pour revenir sur l'attitude du candidat. "Les journalistes se sont trouvé un nouveau petit chouchou, le petit Poutou. Comme si le prolétaire était forcément crasseux, mal rasé, mal élevé", a-t-elle lancé. Ce n'est pas la première fois que la conseillère régionale de PACA raille l'apparence du candidat à la présidentielle. Le 7 avril dernier, soit 3 jours après le Grand débat, elle avait estimé sur Franceinfo : "Il y a eu de l'enthousiasme généralisé parce qu'il est venu en pyjama et qu'il ne s'était pas rasé". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marion Maréchal Philippe Poutou
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants