1 min de lecture Rassemblement national

VIDÉO - Marine Le Pen : "La France n'est pas une terre d'asile psychiatrique"

Pour son discours de rentrée à Hénin-Beaumont, la présidente du Rassemblement national est revenue sur l'un de ses sujets favoris : l'immigration. "Il est temps de remettre un peu d'ordre", a-t-elle déclaré ce dimanche 8 septembre.

>
Marine Le Pen fait sa rentrée politique à Hénin-Beaumont Crédit Image : FRANCOIS LO PRESTI / AFP | Crédit Média : La rédaction de M6 | Date :
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Un discours de rentrée placé sous le signe de l'immigration. "La France n'est pas une terre d'asile psychiatrique", a lancé Marine Le Pen ce dimanche 8 septembre à Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais. 

"Pas un jour ne se passe sans un fait divers tragique et bien des événements cet été nous ont ramenés à cette violence endémique. (...) À supposer que ces criminels barbares agissent seulement par folie, et non pas comme tout le laisse à croire, pour des motifs politico-religieux, je le dis : la France n'est pas une terre d'asile psychiatrique !", a déclaré la présidente du Rassemblement national. 

"Chaque jour qui passe voit s'accélérer la submersion de nos rues, de nos villages, de nos villes, par une immigration aujourd'hui parfaitement incontrôlée, et la hausse des cartes de séjour s'accélère à un rythme exponentiel (...) Certains quartiers de Paris ont pris les allures de 'Jungle de Calais'", a estimé Marine Le Pen

"Il est temps de remettre un peu d'ordre", a-t-elle conclu, jugeant que "les élections municipales seront l'occasion de placer la sécurité au cœur du débat politique". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rassemblement national Marine Le Pen Immigration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants