2 min de lecture Gouvernement

Immigration : le pari d'Emmanuel Macron pour "un patriotisme inclusif"

LES CHANTIERS DE LA RENTRÉE (3/6) - Le débat sur la politique migratoire voulu par Emmanuel Macron devrait avoir lieu courant septembre. L'ordre du jour comprend "une déclaration du gouvernement devant l'Assemblée nationale, suivie d'un débat."

Emmanuel Macron devant le Congrès, rassemblé en juillet 2019
Emmanuel Macron devant le Congrès, rassemblé en juillet 2019 Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Ce n'était pour l'instant qu'une annonce de l'exécutif, faite à la suite du mouvement des "gilets jaunes", et c'est maintenant officiel. Le débat sur la politique migratoire voulu par Emmanuel Macron aura bien lieu à l'Assemblée nationale, selon un décret paru ce jeudi 22 août au Journal officiel. Il sera précédé par une déclaration du gouvernement dans la basse assemblée. 

"Le débat aura lieu en cours de session mais la date n'est pas encore arrêtée", a précisé une source gouvernementale à l'AFP. La session parlementaire extraordinaire s'ouvrira le 10 septembre. Une source parlementaire avait indiqué fin juillet que ce débat aurait lieu le 25 septembre à l'Assemblée, puis le 2 octobre au Sénat. 

À l'issue du grand débat national, Emmanuel Macron avait annoncé fin avril un débat annuel au Parlement sur la politique migratoire, pour "rebâtir un patriotisme inclusif". Le premier ministre Édouard Philippe avait ensuite défendu un débat "sur tous les angles" de l'immigration, sans "tabous", faisant valoir que ce n'est "pas parce que c'est très difficile qu'on n'a pas le droit [de] parler" de quotas notamment. 

Une version a minima du débat ?

Dans sa "lettre aux Français", publiée le 13 janvier, le chef de l'État avait provoqué une polémique en interrogeant les Français sur des "objectifs annuels" d'immigration, faisant implicitement référence aux "quotas" d'immigration défendus dans la campagne présidentielle de 2017 par François Fillon. Dans une tribune publiée le 4 mars et adressée aux "citoyens d'Europe", il avait également appelé à "remettre à plat l'espace Schengen". 

À lire aussi
Jean-Paul Delevoye, le 18 juillet 2019 retraites
Les infos de 12h30 - Réforme des retraites : l'âge pivot fait son retour dans le débat ?

Le président de la République avait projeté de mettre le débat sur l'immigration au menu du grand débat national. Il posait alors la question : "Quelles sont les attentes et les inquiétudes des Français relatives à l'immigration, dans un contexte de mondialisation et de laïcité parfois bousculée ?" Mais ce cinquième axe du débat avait finalement été écarté. Cela avait fait réagir Marine Le Pen, qui avait dénoncé "une censure". 

Après la crise des "gilets jaunes", les suites de l'affaire Benalla et un été de polémiques sur les violences policières, la rentrée s'annonce délicate pour Emmanuel Macron. L'exécutif compte néanmoins poursuivre sa volonté de réformes. Tour d'horizon du programme des prochains mois, dans un contexte social tendu.

Les épisodes de la websérie "Les chantiers de la rentrée"
Lire la suite
Gouvernement Emmanuel Macron Immigration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants