4 min de lecture Élysée

Macron, Sarkozy, Hollande... Plongée dans les livres de chevet des présidents

NOUS L'AVONS LU - Le livre "Dans la bibliothèque de nos présidents" dissèque les goûts littéraires des chefs d'État sous la Vème République et leurs habitudes de lecture.

Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy, François Hollande
Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy, François Hollande Crédit : AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Discours, références et loisirs... De François Mitterrand à Emmanuel Macron, les présidents n'ont eu de cesse de faire référence aux écrivains et aux œuvres littéraires dans leurs discours. Des références qui traduisent souvent un amour pour la lecture. En février 2017, l'actuel président confiait, dans un entretien à L'Obs, qu'il se rêvait écrivain à 16 ans. "J'aurais eu la vanité de devenir écrivain. L'humilité, non", avouait-il, avant d'ajouter avoir écrit "trois romans et aussi des poèmes". 

Une fois à la tête du pays, l'écriture et la lecture semblent donc être des moments privilégiés, des instants de tranquillité volés, auxquels se sont intéressés huit journalistes dans le livre Dans la bibliothèque des présidents (éditions Taillandier). 

Du livre de chevet, au livre de collection en passant par ces ouvrages relus à maintes reprises, sans oublier les indispensables à avoir dans une bibliothèque... Ce livre est une plongée dans les pensées littéraires des présidents de la Vème République. 

Emmanuel Macron et ses livres en double

Pour Emmanuel Macron, difficile de résumer son goût de la lecture à un seul ouvrage. Le chef de l'État a affiné ses choix grâce à la bibliothèque de sa grand-mère. "C'est là que je suis entré dans les livres durant mon enfance et mon adolescence. J'y ai découvert le théâtre : il y avait chez elle tout Racine et Molière, Musset, le théâtre complet de Hugo", raconte-t-il.

À lire aussi
Emmanuel Macron lors de sa visite en Seine-Saint-Denis, le 7 avril 2020 coronavirus
VIDÉO - Coronavirus : Macron provoque un attroupement en Seine-Saint-Denis

Quelques années plus tard, c'est la bibliothèque de son père qui jouera un rôle important. Philosophes, sociologues, écrivains contemporains... auxquels vont venir s'ajouter les choix personnels de l'adolescent avec Proust et Céline, "deux auteurs que j'ai découverts à cette époque et qui ne faisaient pas partie du fonds familial", précise-t-il.

Le président de la République qui "considère que le livre est le plus beau cadeau qu'on puisse faire", explique avoir lui-même acheté "des éditions originales de Molière, de Char illustrées, d'autres surréalistes. Ce sont des ouvrages auxquels je tiens. je peux les consulter, les manipuler dans ce rapport sensuel qu'on peut avoir avec les beaux papiers". Et d'ajouter : "Mais quand je lis, il me faut des éditions courantes (...) il y a le livre que je martyrise, celui avec lequel je travaille, que j'ouvre, que j'emporte et celui, plus beau, qui peut dormir dans la bibliothèque". C'est pour cela qu'Emmanuel Macron dispose de plusieurs livres en double : la version "présentable", comme il la qualifie et la version annotée. 

Nicolas Sarkozy et sa passion pour le roman

Autre président, autre vision de la littérature : Nicolas Sarkozy. Celui qui a été président de 2007 à 2012 avait d'ailleurs choisi comme décor pour son portrait officiel, la bibliothèque de l'Élysée. L'ancien président de la République "aime ainsi discuter des livres qu'il a choisis parmi ceux qu'il reçoit (...) Son œil s'allume, sa parole devient moins précipitée et il parle de ses lectures avec la même gourmandise que de ses chocolats", raconte le journaliste Camille Pascal. 

Féru de romans, Nicolas Sarkozy "a pour l'écrivain qui noue une intrigue crée un univers et façonne la psychologie de ses personnages, une administration sans borne et même un mauvais romancier trouve grâce à ses yeux, tant le fait de conduire jusqu'à son terme un roman lui est toujours apparu une tâche herculéenne", peut-on lire.

Le goût de la lecture est né chez Nicolas Sarkozy avec sa découverte de la littérature américaine. Une fois président, "un roman de Balzac pouvait succéder à un roman de Fred Vargas, puis un roman de Vargas à un romain de Steinbeck de façon à diversifier au maximum les univers littéraires avec lesquels il voyageait en pensée et au sens propre", explique le journaliste. 

François Hollande et les livres... politiques

Dites ce que vous lisez et je vous dirais qui vous êtes. Cette phrase pourrait s'adapter à François Hollande. Cécile Amar raconte que "les livres de François Hollande, ceux qu'il aime tellement qu'il les a cherchés pour les mettre chez lui, ceux qui se donnent à voir dans son salon disent quelque chose de lui. Ils lui ressemblent. Ou du moins, ils racontent qui il est, son histoire, sa formation intellectuelle". 

François Hollande affectionne particulière les livres papiers. Pas question de lire des formats numériques. "Un livre, ça se voit, ça se regarde. C'est tout l'intérêt des bibliothèques", confie-t-il. Contrairement à son prédécesseur, Nicolas Sarkozy mais aussi à son successeur Emmanuel Macron, "il n'écrit jamais sur un livre", note la journaliste. "Je peux les corner pour maquer une page, mais je ne souille pas un livre. j'ai peut-être tort de dire 'souiller', mais c'est ce que je ressens", partage-t-il.

Dans la bibliothèque de François Hollande, la politique est omniprésente : les œuvres de Léon Blum, Jean Jaurès, Michel Rocard sans oublier François Mitterrand... Il affectionne d'ailleurs en particulier un livre de l'ancien président : Ma part de vérité. Sa grand-mère paternelle lui a fait découvrir. "J'avais 16 ans. Elle savait que je m’intéressais à la politique. C'est là que j'ai lu l'entretien de François Mitterrand avec Alain Duhamel qui commençait sa carrière. C'était facile à lire. Voilà un livre qui m'a marqué. Mitterrand racontait sa vie, enfin pas toute sa vie", raconte François Hollande. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élysée Nicolas Sarkozy François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants