2 min de lecture Matignon

Macron explique pourquoi il a choisi Castex pour succéder à Philippe

ÉCLAIRAGE - Lors de son interview du 14-Juillet, le président de la République est revenu sur les trois années passées avec Édouard Philippe et a expliqué son choix de nommer Jean Castex à sa place.

Emmanuel Macron et Jean Castex, le 14 juillet 2020
Emmanuel Macron et Jean Castex, le 14 juillet 2020 Crédit : Ludovic Marin / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Le "dépassement politique", le nouveau "en même temps" ? Emmanuel Macron est revenu, lors de l'interview du 14-Juillet, sur la composition du nouveau gouvernement qui a succédé à celui dirigé par l'actuel maire du Havre et plus particulièrement sur son nouveau premier ministre. 

Le président de la République a récusé le constat de droitisation de sa ligne politique, après les nominations de Jean Castex au poste de Premier ministre, Gérald Darmanin à l'IntérieurRoselyne Bachelot à la Culture et l'attribution d'un "super-ministère" à Bruno Le Maire. Emmanuel Macron est "radicalement en désaccord" avec cette idée. 

C'est alors que le chef de l'État a revendiqué "le dépassement politique" en insistant sur le fait qu'il y a dans le gouvernement des personnalités issues "de ce qui était la droite de notre champ politique (...) comme de la gauche, et à peu près autant d'un côté que de l'autre". 

Jean Castex a la culture du dialogue social

Emmanuel Macron, lors de son interview du 14-Juillet
Partager la citation

Quant à Jean CastexEmmanuel Macron a multiplié les compliments à l'égard de son Premier ministre. C'est "un élu de terrain, pas d'une grande ville mais d'une ville de taille plus réduite", qui a la "culture du dialogue social" et qui "s'est battu pour accompagner notre pays" et qui "connaissait très bien ce qu'est la vie des élus locaux, (...) les arcanes de notre modèle social", a plaidé le président de la République. 

À lire aussi
épidémie
Déconfinement : la jauge ne s'appliquera pas aux terrasses de moins de 10 tables

À cela, le chef de l'État ajoute apprécier "son style" et "sa personnalité". "Tout cela m'ont conduit à dire : 'Il peut être celui qui va diriger celle nouvelle équipe gouvernementale'". Selon Emmanuel Macron, les Français ne se posent "pas la question de savoir si le soin est de gauche ou de droite". Le nouveau gouvernement constitue "une équipe avec des gens compétents qui sont parfois dans la politique depuis des décennies", d'autres "depuis trois ans", "des personnalités de la société civile", a-t-il relevé. Le gouvernement doit être complété dans les jours prochains par la nomination de secrétaires d'État et hauts fonctionnaires.

Mais le président de la République a aussi eu des mots à destination de son ancien Premier ministre Édouard Philippe. "J'ai mené au début de ce quinquennat, et avec les gouvernements d'Édouard Philippe, des réformes tambour battant parce que je considérais que c'était sur ce pacte que les Françaises et les Français m'avaient élu", a-t-il indiqué avant de faire le bilan de ces trois dernières années.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Matignon Édouard Philippe 14 juillet
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants