2 min de lecture Présidentielle 2022

Macron a-t-il évoqué l'idée de démissionner pour se faire réélire ?

Selon "Le Figaro", Emmanuel Macron aurait évoqué l'idée d'une démission, afin d'organiser une élection présidentielle anticipée. Une information démentie par l'Élysée.

Le président de la République Emmanuel Macron le 25 mars 2020
Le président de la République Emmanuel Macron le 25 mars 2020 Crédit : Mathieu CUGNOT / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

À première vue, l'idée peut paraître étrange. Lors d'une visioconférence avec le premier cercle de ses donateurs lors de la présidentielle de 2017 réuni à Londres, Emmanuel Macron aurait évoqué une hypothèse de sortie de crise qui aurait pris de court ses interlocuteurs. Selon Le Figaro, le président de la République aurait expliqué envisager "la possibilité de présenter sa démission". Mais pas question pour Emmanuel Macron de lâcher son mandat en cours. D'après le raisonnement développé, le chef de l'État réfléchirait à cette option... dans le but de se faire réélire. 

Sa démission entraînerait la tenue d'une élection présidentielle anticipée, "dans les semaines ou les mois à venir". Selon l’article 7 de la Constitution, "en cas de vacance, le scrutin pour l’élection du nouveau président a lieu (...) vingt jours au moins et trente-cinq jours au plus après l’ouverture de la vacance".

C'est alors que le président de la République pourrait "reprendre politiquement la main" et donc doubler ses adversaires, comme l'indique le journal. "Je suis sûr de gagner car il n’y a personne en face", aurait même déclaré Emmanuel Macron. Conscient de "prendre un risque", le successeur de François Hollande compterait sur l’absence de candidat naturel à gauche et une droite divisée entre François Baroin et Xavier BertrandUne tactique politique qui pourrait représenter, si le président la met en pratique, un coup de poker conditionné à la réaction des Français.

L'Élysée dément que Macron ait évoqué sa démission

L’Élysée explique de son côté que "par principe, nous n’écartons aucune hypothèse (...) On entre dans un cycle de réflexion et de consultations". Contacté par Le Figaro, la présidence précise que "l’hypothèse de la démission n’a jamais été à l’ordre du jour ni même évoquée dans une réunion à l’Élysée". 

Quelques heures plus tard, la présidence a une nouvelle fois démenti l'information auprès de l'AFP : "Nous démentons cette information. Le président de la République n'a jamais évoqué sa démission", a indiqué l'Élysée allant même jusqu'à préciser qu'Emmanuel Macron "n'a jamais participé à une visioconférence avec des donateurs".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2022
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants