3 min de lecture Les Républicains

Les Républicains : Laurent Wauquiez envisageait sa démission depuis plusieurs jours

INFO RTL - Une semaine après la déroute des Républicains aux européennes, leur président Laurent Wauquiez a fini par céder à la pression à la surprise générale. Enfin quasi-générale, parce qu’en réalité, il aurait envisagé de le faire depuis plusieurs jours.

Pauline de Saint-Remy Les Indispensables Pauline De Saint-Rémy iTunes RSS
>
LR : Laurent Wauquiez envisageait sa démission de plusieurs jours Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
édité par Thomas Pierre

Contrairement à ce qu’il laissait entendre lui-même à beaucoup de ses interlocuteurs la semaine dernière, le président des Républicains n’excluait plus de lâcher son poste depuis quelques temps déjà. 

"Je lui ai dit dès le début de la semaine qu’il ne pouvait pas se 'bunkeriser'. Il était parfaitement lucide la dessus. Il m’a dit : "Je me donne une dizaine de jours", m’a certifié dimanche soir en toute confidence l’un des rares élus du parti à avoir défendu Laurent Wauquiez depuis le 26 mai, avant d’ajouter : "Ce sont les autres qui n’ont pas voulu y croire". 

Les autres, comprenez : Gérard Larcher, le président du Sénat, Valérie Pécresse, Bruno Retailleau, bref, ceux qui demandaient le départ du président de LR. "Evidemment qu’il réfléchissait à démissionner" m’a confirmé un stratège bien informé. Sa réflexion se serait même intensifiée en milieu de semaine. "La question, c’était comment".

"Il ne pouvait pas faire une Jospin"

Car si Laurent Wauquiez part, il n’en a pas moins 43 ans et l’intention évidente de reconstruire son image pour la suite. "Il ne pouvait pas faire une Jospin. Lui avait signé la mort du parti socialiste avec son retrait en 2002. Là il fallait organiser la gouvernance". Sauf que sa semaine de tractations n’a débouché sur rien ou presque. 

À lire aussi
Christian Jacob dans les studios de RTL, le 3 décembre 2019 Christian Jacob
Réforme des retraites : sur RTL, Christian Jacob se dit contre "un blocage" du pays

Le désormais ex-président des Républicains aurait été, m’a-t-on dit autour de lui, "stupéfait par la mauvaise volonté des autres". "Cela en devenait irrationnel" répétaient d’ailleurs ses proches, dimanche, à propos du rejet qu’il suscitait dans le parti. Ce qui ne l’a pas empêché de soigner sa sortie dimanche 2 juin. 

Laurent Wauquiez, qui a passé le week-end dans son fief du Puy-en-Velay, avec son principal conseiller Arnaud Beuron, et son épouse, qui le conseille également, avait un mot en tête pour cette dernière prestation dans ce costume là : "dignité". Pas question donc d’aller régler ses comptes à la télévision. 

Qui pour lui succéder ?

En attendant, les "barons" du parti, ceux qui pourraient prétendre lui succéder, ont été pris de cours dimanche soir. Car les mieux informés l’ont su aux alentours de 18h. "On est tous complètement paumés" m’a soufflé le collaborateur de l’un d’entre eux. Parti très abîmé, une ligne à reconstruire, un groupe au bord de la scission à l’Assemblée, l’équation n’est évidente pour personne. 

Xavier Bertrand, lui, est toujours décidé à se tenir à l’écart. Bruno Retailleau cogite. L’entourage de Valérie Pécresse temporisait et se gardait bien de donner le moindre indice sur ses intentions. La présidente de la région Île-de-France se contente de s’en remettre, pour l’heure, à la réunion prévue demain soir autour de Gérard Larcher, une réunion annoncée dont le but initial était de réfléchir à la création d’un label qui rassemblerait toutes les formations de droite et du centre. 

Elle prendra naturellement un tout autre sens. Il faut désormais trouver un successeur à Laurent Wauquiez. Selon la règle la fixée par les statuts du parti c’est son vice président Jean Leonetti qui doit en prendre les rênes. Des élections sont censées être organisées deux mois après le début de son intérim. Toute la question est de savoir qui se lancera. "Si les candidats ne sont pas crédibles, c’est la fin du parti", s’inquiétait dimanche l’un de ceux qui hésitent encore.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Laurent WAUQUIEZ Démission
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants