1 min de lecture Assemblée nationale

Loi sur les "séparatismes" : les amendements de l'opposition sur le voile retoqués

Les 70 députés de la commission spéciale sur le texte visant à lutter contre "les séparatismes" commencent son examen lundi 18 janvier, pour une semaine.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Loi sur les "séparatismes" : l'opposition veut exister Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : Marie Moley | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL générique
Marie Moley édité par Venantia Petillault

Le projet de loi séparatisme arrive à l'Assemblée nationale avec les premiers débats en commission, l'amendement le plus inflammable, celui d'Aurore Bergé visant à interdire le voile pour les petites filles a été retiré.

Les occasions d'exister pour l'opposition sont bien rares. Cette fois, la droite n'a pas l'intention de jouer les figurants, elle a déposé plus de 600 amendements, mais hier tous ceux qui portaient sur le voile ont été retoqués par la commission spéciale de l'Assemblée, de quoi faire bondir le patron des députés LR Damien Abad, qui dénonce un mépris du gouvernement : "Pour nous c'est un déni de démocratie. C'est anormal qu'on ne puisse pas avoir un débat sur le voile. Si on ne peut pas en débattre à l'occasion de ce projet de loi quand le pourrons-nous ? Le gouvernement est très gêné."

La bataille ne s'arrête pas là car la droite pourrait redéposer les amendements. Marine Le Pen entend présenter un contre projet de loi car "le gouvernement n'a aucune volonté de lutter contre le cancer islamiste", l'occasion de redonner un coup de fouet à sa campagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale La République En Marche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants