1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 7h - Primaires démocrates : Bernie Sanders vainqueur dans le Nevada
2 min de lecture

Les infos de 7h - Primaires démocrates : Bernie Sanders vainqueur dans le Nevada

Le socialiste Bernie Sanders devient le favori des primaires démocrates. Le sénateur pourrait être le prochain candidat aux présidentielles de Novembre, face à Donald Trump.

Bernie Sanders à Washington, en janvier 2019
Bernie Sanders à Washington, en janvier 2019
Crédit : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
RTL Matin Week-end - Les infos de 7h
08:03
Les infos de 7h - Primaires démocrates : large victoire de Bernie Sanders dans le Nevada
08:03
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Chloé Richard-Le Bris

À neuf mois maintnant de la présidentielle, il y aura Donald Trump, c'est sûr, candidat à son fauteuil. Et face à lui, un démocrate : le sénateur Bernie Sanders qui enfile peu à peu le costume de prétendant. Il a remporté haut la main le vote dans le Nevada.

Il est le grande vainqueur de cette primaire dans le Nevada (46%), samedi 22 février. Cette très large victoire de l'égérie de la gauche socialiste américaine l'inscrit clairement l'inscrit comme le favori de cette course après ses deux très belles prestations dans les premiers États qui ont voté. D'autant plus que le Nevada a une population beaucoup plus diverse et bien plus représentative du reste des États-Unis.

Mais derrière Bernie Sanders, le champ reste encore très divisé, l'aile plus modérée du parti semble avoir du mal à choisir son champion. Joe Biden peut toutefois enfin respirer. Après deux résultats humiliants, l'ancien vice-président de Barack Obama arrive deuxième (23%) et se relance dans la course. Quant au jeune maire centriste de 38 ans, Pete Buttigieg, révélation du début des primaires, il reste dans le trio de tête mais sans parvenir à se détacher (13%). À ses prétendants sérieux, il faut encore ajouter l'ancien maire de New-York, le milliardaire Michael Bloomberg, qui n'entrera dans la course que le 3 mars prochain, et qui ne cesse de grimper dans les sondages.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus en Italie - Deux morts, près de 80 personnes contaminées, des matchs de football annulés, des villes du nord du territoire mises en isolement pendant environ 15 jours autour de Venise et autour de Milan, en Italie. L'entrée à proximité de l'épicentre de l'épidémie sera interdite et les habitants de ces zones, plus de 50.000 personnes, ne pourront pas sortir jusqu'à nouvel ordre, ce qui implique l'arrêt de toute activité pour ceux qui travaillent. Au niveau national tous les voyages scolaires sont suspendus.

À lire aussi

Français rapatriés en Normandie - Les 28 Français rapatriés vendredi de Chine, et placés en quarantaine dans un village-vacances de Branville, en Normandie inquiète certains habitants. Samedi 22 février, s'est tenu une réunion d'information pour rassurer les normands. "Il fallait à la fois ne pas être très loin d'un ensemble aéroportuaire, il fallait un endroit qui était à proximité d'un centre hospitalier universitaire, un endroit qui soit un endroit accueillant et de bonne facture. Et puis parce que la Normandie c'est une belle région" explique Philippe Court, préfet du département.

Salon de l'Agriculture - Beaucoup de discussions entre citadins et agriculteurs. C'est souvent très positif, même si tout le monde n'est pas de cet avis. Pour Olivier, éleveur de vaches laitières, ce sont deux mondes séparés par un large fossé : "Pour moi ils ne se rendent pas compte de ce que nous on fait pour eux." Olivier travaille pas moins de 60 heures par semaine pour moins de 1.000 euros par mois et, à ses yeux, les consommateurs sont les premiers responsables de cette situation : "L'alimentation, déjà, on s'en fout, pourvu que cela ne coûte pas cher et que ce soit vite fait." Pour lui, il est trop tard pour changer le cours de choses.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/