2 min de lecture Réforme des retraites

Les infos de 6h30 - Réforme des retraites : Delevoye sèchement recadré par l'exécutif

Divergence au gouvernement. Jean-Paul Delevoye a été rappelé à l'ordre en Conseil des ministres après ses déclarations sur la mise en œuvre de la réforme des retraites.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 6h30 du 08 novembre 2019 Crédit Image : Auteur / Source / Crédit Kenzo TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
édité par Noé Blouin

À un mois de la grève tant redoutée par l’exécutif, les langues se délient. Et celle de Jean-Paul Delevoye, en charge du dossier de la réforme des retraites, a dépassé les bornes aux yeux d’Emmanuel Macron et d’Édouard Philippe. Dans une interview, le haut-commissaire à la réforme des retraites s’est montré inflexible sur le fond, alors que Matignon tente depuis quelques semaines d’envoyer des signaux d’apaisement.

Le ton est monté, le 7 novembre dernier, en Conseil des ministres. Emmanuel Macron a d'abord appelé les membres du gouvernement à ne pas s'exprimer trop tôt sur "ce qui serait une bonne réforme ou pas", a-t-il déclaré. Dans un second temps, à la sortie du conseil, la porte-parole de l'exécutif, Sibeth Ndiaye a tenté de se montrer convaincante : "Il n'y a pas de divergence de ligne au gouvernement" a-t-elle affirmé.

Jean-Paul Delvoye a pourtant bien mis les pieds dans le plat, en attaquant notamment la fameuse "clause du grand-père", qui consisterait à n'appliquer la réforme qu'aux nouveaux entrants sur le marché du travail. Ce qui conduirait à la repousser aux calendes grecques. Autour du Premier ministre, on rappelle que la question n'est pas encore tranchée et l'on souligne que l'ambition du gouvernement est toujours intacte.

Les propos de Jean-Paul Delevoye sont d'ailleurs jugés "trop fermes", ses sorties "trop brutales", "contraires" à la volonté de l’exécutif de prendre le temps de la concertation dans ce dossier. À un mois de la grande grève du 5 décembre, le malaise semble s'installer au sein même du pouvoir.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Philippe Martinez réforme des retraites
Trains à Noël : les grévistes trancheront "jeudi ou vendredi", déclare la CGT

Fait divers - Un lycéen a été agressé, le mercredi 6 novembre dernier, devant son établissement scolaire, ses jours ne sont pas en danger mais des représailles ont eu lieu. Des individus ont pénétré dans le lycée et les élèves ont été confinés.

Allemagne - 30 ans après la chute du mur de Berlin, l'extrême-droite prospère dans certaines régions de l'ex-RDA. Le parti AFD a, par exemple, doublé ses scores dans une région de la Lausitz.

Tennis - Les Françaises vont tenter de battre l'Australie, ce week-end du 10 novembre en finale de la Fed Cup. Objectif : décrocher un 3ème sacre après ceux de 1997 et 2003.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Gouvernement Conseil des ministres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants