1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 6h30 - Coronavirus : les voeux présidentiels réduits au strict minimum
2 min de lecture

Les infos de 6h30 - Coronavirus : les voeux présidentiels réduits au strict minimum

En raison de la crise sanitaire, cette année les voeux de janvier seront express pour le président. Une aubaine pour Emmanuel Macron, qui juge cette tradition "inutile et ringarde".

Emmanuel Macron présente ses voeux aux Français le 31 décembre 2020
Emmanuel Macron présente ses voeux aux Français le 31 décembre 2020
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Les infos de 6h30 - Coronavirus : les voeux présidentiels réduits au strict minimum
08:54
Le journal RTL de 6h30 du 05 janvier 2021
08:54
Vincent Derosier - édité par Marie Gingault

Dans un contexte sanitaire sous tension, Emmanuel Macron tient à montrer qu'il maîtrise tout de même son calendrier : premier déplacement de l'année aujourd'hui à Tours pour le Président. Il parlera de la réforme des pensions alimentaires. C'est aussi la traditionnelle saison des voeux présidentiels, mais cette fois, Covid-19 oblige, l'exercice sera réduit à la portion congrue.

Emmanuel Macron a toujours rêvé de se débarrasser de cette tradition des voeux de janvier, "inutile et ringarde", d'après lui, mais il n'a jamais réussi. Cette année, avec le contexte sanitaire, le président n'a même pas à chercher d'excuses, ce sera service minimum, confirme un de ses proches : "on n'a pas de temps à perdre à souhaiter bonne année à tout va"

Pour l'instant, seules trois cérémonies sont donc certaines de se tenir. D'abord les voeux au gouvernement, qui sera réuni au complet mercredi avec ministres et secrétaires d'États. Autre certitude, il y aura bien des voeux aux autorités religieuses, qui seront très écoutés cette année avec la loi contre les séparatismes. Enfin, le chef de l'État se rendra au Conseil constitutionnel. 

Pour le reste, rien n'est encore décidé, assurent ses conseillers. Les voeux à la presse devant 300 journalistes devraient passer à la trappe, mais après la mort de deux soldats français au Sahel, on ne l'imagine pas faire l'impasse sur les voeux aux Armées. En outre, plusieurs proches font également pression pour qu'Emmanuel Macron s'adresse aux élus de terrain, qui se retrouvent une nouvelle fois en première ligne face à la vaccination des Français.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Royaume-Uni - Les Britanniques sont confrontés à un troisième confinement : toutes les écoles et les commerces non-essentiels sont fermés à partir d'aujourd'hui et pour six semaines au moins. Les hospitalisations explosent en raison du nouveau variant du virus. 

États-Unis - C'est le match retour de la présidentielle : la double élection sénatoriale en Géorgie, qui décidera de la majorité de la Chambre haute. Donald Trump et Joe Biden sont en meeting, chacun de son côté, pour soutenir leur candidat. 

Faits divers - Un homme a tenté de s'immoler par le feu lundi après-midi devant le palais de justice de Quimper. Les secours sont intervenus juste à temps. Cet ancien militaire, qui est en instance de divorce, avait déjà fait parler de lui en juin 2019. Il s'était retranché à son domicile avec sa femme et son fils. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/