1 min de lecture Coronavirus France

Les infos de 6h - Coronavirus : le maire de Chalon-sur-Saône regrette que tout soit "décidé de Paris"

RÉACTION - Gilles Platret estime qu'il faut permettre à la population de "respirer, tout en la protégeant", après la suspension de la tenue de la fête foraine annuelle.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h -Coronavirus : le maire de Chalon-sur-Saône regrette que tout soit "décidé de Paris" Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Frédéric Perruche édité par Florine Boukhelifa

À Chalon-sur-Saône, la fête foraine dure habituellement dix jours. Cette année, l'événement a été suspendu en raison du contexte sanitaire, et est désormais au cœur d'un bras de fer entre le maire de la ville Gilles Platret et l'État. Le premier avait signé un décret autorisant la fête, l'installation des forains, et le montage des manèges. Cependant, le préfet de Saône-et-Loire a fait suspendre l'arrêté en question. Gilles Platret a aussitôt fait appel, celui-ci sera examiné ce jeudi 4 mars.

"J'ai fait valoir un argument très fort qui est la santé psychologique et la dégradation de cette dernière dans le bassin de Chalon-sur-Saône", explique l'élu. Selon lui, le taux de suicide a fortement augmenté chez les adolescents, en hausse de 50% depuis le mois de septembre. "C'est un signal d'alerte", poursuit-il.

Au cours de cette audience, Gilles Platret espère "que le juge d'appel va entendre" ses arguments, "plus en tout cas que le juge de première instance". "On ne peut pas considérer que tout doit se décider de Paris et que, localement, on n'est pas capable de permettre à la population de respirer tout en la protégeant", estime le maire de Chalon-sur-Saône. 

À écouter également dans ce journal

Économie - L'enseigne de prêt-à-porter Comptoir des cotonniers a annoncé un grand plan de fermeture. Sur les 179 magasins en France, 74 devraient être fermés et 217 emplois sont menacés.

À lire aussi
faits divers
Policier blessé dans la Loire : ce que l’on sait

Faits divers - Un homme d'origine algérienne de 21 ans a été mis en examen pour tentative de meurtre aggravé et placé en détention provisoire après l'agression samedi dernier d'un photographe du journal l'Union à Reims.

Justice - Patrick Poivre d'Arvor était l'invité de Quotidien mercredi 3 mars. Accusée de viols par Florence Porcell'ancienne vedette de TF1 a assuré qu'"il ne s'est rien passé".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Saône-et-Loire Suicide
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants