1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 6h - Cancer du sein : un nouveau traitement plus court et tout aussi efficace
2 min de lecture

Les infos de 6h - Cancer du sein : un nouveau traitement plus court et tout aussi efficace

À l'institut Gustave Roussy à Paris, les femmes atteintes de cette maladie peuvent bénéficier d'un programme de radiothérapie de cinq jours, au lieu des cinq semaines habituelles.

Des tumeurs coupables d'un cancer du sein
Des tumeurs coupables d'un cancer du sein
Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Les infos de 6h - Cancer du sein : un nouveau traitement raccourci, mais aussi efficace
00:10:11
Le journal RTL de 6h du 03 février 2022
00:10:11
Odile Pouget - édité par Florine Boukhelifa

Le traitement du cancer du sein, qui touche 50.000 femmes chaque année, a connu une avancée majeure avec un programme de radiothérapie en cinq jours au lieu de cinq semaines. À Villejuif, en région parisienne, l'institut Gustave Roussy est le premier à le proposer aux patientes qui n'ont pas besoin de chimiothérapie.

Dans une salle de l'établissement, Annie, allongée torse nu sur l'étroite table d'examen et coudes repliés au-dessus de la tête, entame sa deuxième séance. "Je n'étais pas à l'aise lors de la première, il faut rester en apnée le plus longtemps possible pour recevoir les rayons", explique cette femme de 65 ans, "mais ça y est je me sens en forme".

Opérée d'une tumeur au sein très localisée, cette dernière n'a pas hésité une seconde lorsque ce programme lui a été proposé. "C'est un grand soulagement parce que cela va m'éviter de faire l'aller-retour tous les jours pendant un mois", poursuit Annie, même si elle reconnait "des petits coups de fatigue".

"Revenir plus vite à la vie normale"

Un traitement raccourci, mais tout aussi efficace pour éviter une rechute. "Ce sont des doses trois fois supérieures à la dose standard utilisée" pour le traitement standard en cinq semaines" et est sans danger, précise la docteure Sofia Rivera. "Les patientes n'ont pas plus d'effets secondes ni de réactions de la peau", continue la cheffe du service de radiothérapie de cet institut.

De l'imagerie embarquée à l'intelligence artificielle pour automatiser le dessin des zones à irradier, tout est fait pour compresser le temps de traitement, avec un immense bénéfice psychologique. "Venir tous les jours, c'est se rappeler constamment qu'on a eu un cancer. Plus vite c'est fait, plus vite on revient à la vie normale et on le met de côté", poursuit Sofia Rivera.

Au total, 150 femmes ont expérimenté ce parcours en quatre mois. Un programme également testé dans d'autres établissements hospitaliers pour le cancer de la prostate.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé mercredi 2 janvier que l'obligation du passe vaccinal pourrait prendre fin avant l'été.

Royauté - La reine d'Angleterre Elizabeth II célèbrera ses soixante-dix ans de règne dimanche 6 février.

Sports - À la veille cérémonie d'ouverture, les Jeux Olympiques de Pékin débutent ce jeudi 3 février avec les épreuves de ski de bosses.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire