2 min de lecture Retraites

Les infos de 18h - Réforme des retraites : les réactions des partenaires sociaux

Les syndicats réformistes sont prêts à négocier un équilibre financier des retraites, quand Force ouvrière appelle à continuer le mouvement de grève.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Réforme des retraites : les réactions des partenaires sociaux Crédit Image : Lionel BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christophe Ponzio
Christophe Ponzio édité par Nicolas Scheffer

Édouard Philippe a annoncé, ce samedi 11 janvier, retirer provisoirement la mesure contestée de l'âge pivot de 64 ans de son projet de réforme des retraites. Le Premier ministre demande aux partenaires sociaux de trouver une solution pour l'équilibre financier du système de retraites, d'ici la "fin avril", sans quoi la mesure sera réintégrée dans le projet.

Le locataire de Matignon a fait un pas en arrière sous pression d'Emmanuel Macron qui lui demandait un compromis rapide et d'une partie de sa majorité alignée sur les positions de la CFDT.

Le retrait de cette mesure, c'est ce que demandait la CFDT, le syndicat de Laurent Berger qui affiche sa satisfaction. "La ligne rouge passe à l'orange clignotant", dit à RTL un cadre du premier syndicat de France. "Le compromis est désormais acceptable", insiste la CFDT. Les syndicats réformistes, CFDT, Unsa, CFTC vont pouvoir participer aux prochaines discussions. 

"On a été entendus. Il vaut mieux tard que jamais. C'est un geste important de la part du gouvernement qui devrait nous permettre de trouver un cocktail de mesures pour trouver l'équilibre en 2027", explique le dirigeant de la CFTC. Un équilibre financier à 12 milliards d'euros. 

"La mobilisation continue", pour FO

À lire aussi
Des personnes âgées dans un Ehpad, en France (illustration) Ehpad
Coronavirus : une prime de 1.500 euros promise aux salariés des Ehpad Korian

Édouard Philippe "ne retire l'âge pivot que de manière temporaire. Je ne vois pas en quoi cela est un compromis, il y a confirmation de l'âge d'équilibre à 64 ans. La mobilisation continue, évidemment", a réagi Yves Veyrier, le secrétaire général de Force ouvrière. 

Du côté des chefs d'entreprise, "ce qui nous rassure, c'est que le Premier ministre n'attend pas baisser les pensions et n'augmentera pas les cotisations. Il faudra faire preuve d'imagination pour trouver l'équilibre", assure Alain Griset, le président de l'U2P. La question qui reste en suspens est de savoir si cette base de compromis suffira à lever les appels à la grève.

À écouter également dans ce journal

Manifestation à Paris - Alors que la CGT revendique 150.000 manifestants à Paris, des incidents ont éclaté dans les rues de la capitale, ce samedi 11 janvier. Des vitrines ont été brisées et des projectiles ont été jetés en direction des forces de l'ordre, qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène.

Fait divers Un policier de 45 ans se trouve entre la vie et la mort, ce samedi 11 janvier après avoir été renversé par un fourgon, alors qu'il tentait d'appréhender un véhicule suspect dans le cadre d'une enquête. Une enquête pour "tentative d'homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique" a été ouverte.

Iran - L'Iran a reconnu, samedi 11 janvier, avoir abattu "par erreur" un avion civil ukrainien et présenté ses excuses, tout en pointant la responsabilité de l'"aventurisme américain", dans ce drame qui a fait 176 morts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Retraites Réforme des retraites Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants