2 min de lecture Élections municipales à Paris

Les infos de 12h30 - Municipales à Paris : où en est la campagne d'Agnès Buzyn ?

Très discrète depuis le 15 mars et la fin du premier tour, la candidate de La République En Marche à la mairie de Paris semble résignée à tout espoir de victoire le 28 juin prochain.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 12h30 - Municipales à Paris : où en est la campagne d'Agnès Buzyn ? Crédit Image : Julien DE ROSA / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
William Galibert édité par Quentin Marchal

Mais où est donc passée Agnès Buzyn ? La candidate de La République En Marche (LaREM) aux élections municipales à Paris se fait très discrète depuis qu'elle a qualifié le premier tour de "mascarade" face à l'épidémie de coronavirus. Alors que le second tour a été fixé au dimanche 28 juin, même ses colistiers peinent à retrouver sa trace. Pour preuve, une réunion en visioconférence, prévue dans la matinée de ce mardi 26 mai, vient d'être reportée.


La semaine dernière, l'ancienne ministre de la Santé a déclaré que les autres candidats de la majorité n'étaient "pas obligés de garder ma tête sur les affiches", sans pour autant se montrer claire sur son avenir. En attendant, ses militants dans la capitale sont à bout de nerf et veulent en savoir plus quant à la situation, "c'est la moindre des choses" disent-ils.

Il y a peu, les proches d'Agnès Buzyn nous promettait pourtant qu'elle était toujours candidate et qu'elle voulait s'exprimer. Alors qu'elle a repris du service dans une unité Covid à l'hôpital de Clamart, la question de son maintien dans cette campagne calvaire pour LaREM, après le retrait de Benjamin Griveaux, se pose. Juridiquement, un abandon entre les deux tours est compliqué mais pas impossible et politiquement, le parti de la majorité semble avoir abandonné tout espoir de victoire à Paris, quelle que soit sa tête d'affiche.

À écouter également dans ce journal

Santé - Saisi samedi 23 mai par le ministre de la Santé Olivier Véran, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a émis un avis défavorable quant à l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour se soigner de la Covid-19.

À lire aussi
Benjamin Griveaux, le 14 février 2020. justice
Affaire Griveaux : où en est l'enquête sur Piotr Pavlenski ?

Tendances - Pour relancer les ventes de voitures neuves, Emmanuel Macron prévoit dans son plan automobile d’augmenter le bonus lié à l’achat d’une voiture électrique et de créer un bonus pour les véhicules hybrides rechargeables
Société - À Bagnolet, une grève des loyers révèle la précarité de certains locataires touchés par la crise du coronavirus. Face aux difficultés financières, vingt et une familles d’un immeuble de la commune de Seine-Saint-Denis réclament une diminution de leurs loyers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Paris Agnès Buzyn La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants