2 min de lecture Marine Le Pen

Les infos de 12h30 - Lutte contre l'islamisme : Marine Le Pen demande une "législation de guerre"

Quelques heures après avoir rendu hommage à Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine, Marine Le Pen s'est adressée aux Français ce lundi 19 octobre au matin.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
RTL Midi du 19 octobre 2020 Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire édité par Venantia Petillault

Depuis vendredi 16 octobre, de nombreuses personnalités politiques ont pris la parole. Marine Le Pen, elle, ne l'avait pas fait de vive voix. Ce matin, la présidente du Rassemblement National a fait une déclaration devant la presse au siège de son parti. Selon elle, il faut que le pays se réarme face à l'islamisme.

Marine Le Pen est allée à Conflans pour déposer une gerbe en l'honneur de cet enseignant assassiné, Samuel Paty. Elle voit dans son assassinat la validation de ces thèses : "La France s'est réveillée devant la monstruosité d'un péril qui la guette depuis des décennies. Mais que les pouvoirs impuissants et les gouvernements sans repères ont laissé entrer sur notre sol, prospérer pour finalement s'insinuer dans tous les recoins de notre société".

Elle prend soin de ne pas viser l'ensemble de l'immigration ou des musulmans pour mieux cibler le terrorisme et enchaîne logiquement "un acte de guerre exige une législation de guerre" : "Procédures policières et judiciaires spécifiques, possibilité de surveillance étendue, régime carcéral spécifique. L'État par l'action de toutes ses administrations, doit être le garant des valeurs républicaines. Ces services doivent être débarrassés de toute présence ou toute influence islamiste qui pourrait exister en son sein".

À écouter également dans ce journal

Fait divers - Des opérations de police sont menées depuis lundi matin et se poursuivront dans les prochains jours contre "des dizaines d'individus" de la mouvance islamiste, a annoncé le ministre de l'Intérieur.

À lire aussi
Marine Le Pen, le 22 septembre 2020 Rassemblement National
Déconfinement : Marine Le Pen dénonce des mesures "arbitraires"

Coronavirus en Italie - Face à la hausse du nombre de cas de coronavirus, le gouvernement a également indiqué dimanche que le télétravail serait désormais imposé à 75% des fonctionnaires de l'administration italienne.

Terrorisme - À l'issue d'un Conseil de Défense qui s'est tenu à l'Élysée, le gouvernement s'engage à expulser des dizaines d'étrangers fichés pour radicalisation à caractère terroriste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marine Le Pen Rassemblement National Enseignants
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants