1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 12h30 - Le gouvernement veut tripler le nombre de covoiturages d'ici 2024
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Le gouvernement veut tripler le nombre de covoiturages d'ici 2024

Le gouvernement a annoncé la mise en place de nouvelles mesures destinées à faire rentrer un peu plus le covoiturage dans les habitudes des Français.

Le dépôt des passagers, après un covoiturage à Lyon (illustration).
Le dépôt des passagers, après un covoiturage à Lyon (illustration).
Crédit : AFP / Philippe Desmazes
RTL Midi du 28 novembre 2019
00:28:00
RTL Midi du 28 novembre 2019
00:28:00
Arnaud Tousch - édité par Noé Blouin

La ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne et Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d'État chargé des Transports ont annoncé, ce jeudi 28 novembre un plan destiné à tripler les trajets en covoiturages d'ici 2024.

Pour ce faire, le gouvernement va s'appuyer sur des voies réservées à ce type de mobilité.  Des expérimentations auront lieu dès 2020, sur l'A48 à Grenoble, l'A7 à Marseille, l'A15 en Île-de-France. Et pour faire respecter ces voies réservées, Élisabeth Borne plaide pour la manière forte. Des capteurs infrarouges permettront de détecter le nombre de passagers à l'intérieur des voitures. "L'objectif c'est de mettre en place un contrôle-sanction automatisé", a précise la ministre.

Le gouvernement souhaiterait que 10% des trajets travail-domicile se fassent en covoiturage d'ici à 2024. Pour le moment, ce chiffre n'est que de 3%. "Ça permet aux gens de sortir des embouteillages dans lesquels ils sont coincés le matin grâce à une voie réservée, c'est bon pour la planète, on divise par deux les émissions de gaz à effet de serre, lorsqu'on est deux plutôt que tout seul dans sa voiture. Puis c'est bon pour le pouvoir d'achat, pour quelqu'un qui fait 30km aller-retour, s'il le fait en covoiturage ça peut être jusqu'à 2.000 euros d'économie par an", justifie Élisabeth Borne.

Enfin, dès l'année prochaine, les employeurs pourront verser annuellement jusqu'à 300 euros aux salariés qui choisissent le covoiturage ou le vélo pour se rendre sur leur lieu de travail.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Procès du cardinal Barbarin - Le procès en appel de l'archevêque de Lyon a commencé, ce jeudi 28 novembre. Il avait été condamné à 5 mois de prison avec sursis pour avoir passé sous silence les abus sexuels du père Preynat.

Justice - Une plainte a été déposée pour "non-assistance à personne en danger", par la famille d'une personne âgée, décédée seule chez elle, après avoir passé 5 appels au SAMU. La police a requalifié la plainte en "homicide involontaire".

Radicalisation - Christophe Castaner a reçu, ce jeudi, les préfets pour un séminaire destiné à lutter contre la radicalisation islamique. L’objectif de l'État est d'arrêter purement et simplement le repli communautaire.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/